Angers

En direct : FC Metz – Angers SCO, rééditer le coup de Clermont ?

Publié

le

Gaëtan Charbonnier (à droite) devra marquer dès ce soir face à Metz pour faire oublier sa mauvaise passe actuelle

En battant le Mans, vendredi dernier, le SCO aurait pu se détacher considérablement de la zone de relégation en comptant 6 points d’avance sur Le Havre (18e). Par manque de réalisme et peut-être aussi par crainte de perdre, Angers-SCO n’a pu faire mieux que de partager les points avec les Manceaux (1-1). La pression reste encore et toujours bien présente sur les épaules de Stéphane Moulin et de ses joueurs avant d’aller affronter Metz, ce soir, à Saint-Symphorien.

Malgré ce léger ralentissement face au Mans, c’est indéniable, le SCO va mieux et surtout le SCO ne perd plus… Ce match nul face aux Manceaux était, certes, décevant au vu du nombre d’occasions des Angevins et de la timidité offensive des Sarthois (2 tirs) mais Stéphane Moulin voulait rester positif après le match : « On va se satisfaire de ce point malgré la déception ». Le coach Angevin a raison : grâce à ce match nul, le SCO reste devant Le Mans et grappille un « petit » point important au Havre, premier relégable. Ajouter à cela le fait qu’Angers était mené au score complètement contre le cours du jeu… « Rentrer aux vestiaires menés 1-0, en voyant le contenu, c’était un peu difficile pour nous de l’accepter », soulignait Stéphane Moulin après le match, « mais maintenant, comme d’habitude, les joueurs ont montré beaucoup de courage et d’abnégation et nous sommes revenus logiquement dans ce match-là ». Heureusement, Zoro est arrivé et a remis les deux équipes à égalité. Un SCO en réaction, donc, comme celui d’il y a deux semaines, à Clermont. Ce soir face à Metz, l’idéal serait de rééditer cette belle performance réalisée à Clermont, justement, mais le match nul serait également une bonne opération pour les Angevins. En effet, c’est une réception difficile qui attend les Havrais, ce soir, face au Stade de Reims (dauphin de Bastia au classement).

Le FC Metz, une équipe inconstante

Difficile de prévoir le moindre pronostic pour le match de ce soir ! Avant un succès face à Boulogne-sur-Mer à domicile, le 30 mars 2012 (30e journée), les Messins alignaient une terrible série de 13 matchs sans victoire, toutes compétitions confondues, à l’image d’un Olympique de Marseille en perdition. Mais voilà, nouvelle preuve de l’instabilité de cette Ligue 2, le FC Metz reste sur deux victoires, un nul et une défaite (face à l’armada Monégasque), lors des quatre dernières journées. Son succès à Lens, vendredi dernier (2-0), en fait une équipe difficile à cerner… A l’aller, le SCO n’avait pas connu de difficultés particulières à se défaire du club Lorrain (2-0), grâce notamment à un but de Gaëtan Charbonnier dans le temps additionnel. L’attaquant du SCO d’ailleurs sifflé par une partie du public lors de son remplacement par Férébory Doré, à la 76e minute, vendredi dernier face au Mans. Une attitude dommageable puisque Gaëtan Charbonnier réalise sa meilleure saison avec le SCO, auteur de 12 buts en 28 matchs joués et toujours deuxième meilleur buteur de Ligue 2 (ex aequo). Malgré une légère période de doute, espérons que l’ancien attaquant de la réserve du Paris Saint-Germain retrouve l’efficacité dès ce soir et contribue au succès Angevin, face à Metz. Une victoire qui permettrait au SCO de prendre le large au classement et de ne pas être obligé d’aller chercher son maintien au Havre, lors de la 38e et dernière journée de Ligue 2, le 18 mai prochain.

FC Metz – Angers SCO : vendredi 27 avril 2012 au Stade Saint-Symphorien, à 20h00 en direct avec Haute-Angevine et Sport49

Guillaume Murian

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

50 − = 40