Economie

Les nouvelles sanctions de l’UE vont viser le pétrole russe et plus de banques

Publié

le

tagreuters.com2022binary_LYNXNPEI420PB-BASEIMAGE

L’Union européenne va imposer de nouvelles sanctions à la Russie pour son invasion de l’Ukraine, en ciblant son industrie pétrolière, davantage de banques et des responsables de la désinformation, a déclaré mardi le plus haut diplomate de l’UE.

« Nous travaillons sur le sixième train de sanctions, qui vise à exclure un plus grand nombre de banques du système SWIFT, à dresser une liste des acteurs de la désinformation et à nous attaquer aux importations de pétrole », a déclaré Josep Borrell, le chef de la diplomatie européenne, sur Twitter.

Selon des diplomates, les nouvelles sanctions concerneraient notamment Sberbank, la principale banque russe, qui rejoindrait la liste des banques russes déjà exclues du système de paiement SWIFT.

Josep Borrell et d’autres responsables européens ont indiqué que les mesures proposées par la Commission seraient présentées mercredi par sa présidente, Ursula von der Leyen. Ces sanctions, qui seront soumises à l’approbation des 27 États membres de l’UE, devraient inclure une interdiction des importations de pétrole russe d’ici la fin de l’année.

Un embargo sur le pétrole russe priverait Moscou d’une importante source de revenus, mais cette mesure ne fait pas l’unanimité au sein des Vingt-Sept. La Hongrie s’y est en particulier dite opposée.

Le président russe Vladimir Poutine a averti mardi l’Occident qu’il pourrait mettre lui-même un terme aux exportations de pétrole et de gaz naturel russes en réponse aux sanctions imposées par l’UE et les États-Unis.