Economie

Pourquoi le Préfet de Maine-et-Loire a autorisé le réouverture de l’Atoll et d’espace Anjou à Angers?

Publié

le

Credit Angers Info –

Première journée de déconfinement, le préfet de Maine-et-Loire compte sur « l’esprit de responsabilité » des angevins et l’applique dans ces décisions comme sur la réouverture de l’Atoll et d’Espace Anjou à Angers.

Pendant le confinement, “l’interdiction était la règle et l’autorisation l’exception. Désormais, c’est l’inverse. Pour ce 11 mai, je n’ai pas pris un seul arrêté d’interdiction, mais j’en appelle à l’esprit de responsabilité des citoyens”, dit-il.

Une doctrine aussi utilisée pour les centres commerciaux

Le suspense a duré mais la loi est passé, oublié la zone de chalandise au delà des 100 Kms, après la promulgation du décret, le préfet de Maine-et-Loire a motivé ses choix pour la réouverture de l’Atoll par le fait que “Le bassin de vie ne dépasse pas un million d’habitants et la configuration même de l’Atoll, constitué de plusieurs magasins indépendants les uns des autres, ne constitue pas une galerie marchande.” Aussi, les parkings souterrains resteront fermés et “les mesures prises par les commerçants m’ont convaincu,” assure le représentant de l’Etat. Des mesures aussi appliquées pour Espace Anjou qui se trouvait à la limite réglementaire en terme de surface commerciale, 42000 M2. .

1000 tests par jours

“Le virus est toujours actif, et on a doublé les capacités” prévient le Préfet Bidal. Aussi chaque jour, nous aurons la possibilité de tester 1000 personnes assurent en commun le Préfet et Isabelle Monnier, directrice territoriale de l’Agence régionale de santé (ARS). Tout le monde ne sera pas testé. Dès l’apparition d’un symptôme, “il faut prendre contact avec votre médecin, qui vous prescrit systématiquement un test” Pour les cas “contact”, ils seront prévenus par une équipe de la CPAM, sans symptôme, il seront testés au bout de 7 jours.

300 000 masques ont été confié à l’armée par le Préfet qui seront distribué aux agents de l’Etat et aux personnes fragiles via les CCAS du département.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

81 − 75 =