Manche

Manche : le personnel soignant se déplace pour faire face à la saturation des urgences

Publié

le

En réponse à la crise de l’hôpital public, des soignants improvisent pour désengorger les établissement et ne pas laisser des patients sur le côté : un interne se déplace et organise des téléconsultations.

Une unité mobile de téléconsultation est mise en place et conduite par un étudiant interne de cinquième année de médecine. Il interroge donc les patients et recueille leur symptômes. C’est ensuite un médecin qui établit un diagnostic à distance, dans la ville de Cherbourg.

En effet, selon le médecin, « Il y a plein de situations où on peut éviter aux patients d’aller aux urgences directement, et faire le diagnostic à domicile ». Il bénéficie également d’un stéthoscope connecté pour compléter l’examen à distance. Il décide ensuite de faire hospitaliser ou non ces patients.

La Manche est un département particulièrement en avance en ce qui concerne les unités de télémédecine. Selon FranceInfo, 709 interventions ont été réalisées, ainsi que 216 transferts aux urgences en l’espace de 6 mois. Un nombre qui va bien au-delà des autres départements.