Citoyenneté

Le Département maintient ses aides aux centres de loisirs malgré une baisse d’activité en 2020

Publié

le

C’est une des nombreuses conséquences de la crise sanitaire : en 2020, les centres de loisirs et de vacances du Maine-et-Loire ont en effet constaté en moyenne une chute de leur activité de l’ordre de 23%.

Hors, les chiffres de fréquentation de ces structures sont utilisés par le Département pour calculer les dotations versées pour l’année suivante.

Conscient des difficultés que cette situation pourrait engendrer, et suite à une décision prise en Commission permanente le 31 mai dernier, le Département va donc envoyer dans les jours qui viennent un courrier officiel aux 158 centres qu’il subventionnera en 2021.

Pour les centres de loisirs qui ont subi une baisse d’activité, ce sont les chiffres de 2019 qui serviront finalement de base de calcul afin de gommer l’effet de la crise sanitaire en 2021

Pour les quelques structures qui ont vu par contre leur activité progresser l’an dernier, les chiffres de 2020 seront bien utilisés pour le calcul de la dotation 2021

Le Département veut ainsi manifester un soutien fort à ces associations ou organismes publics qui accompagnent de nombreuses familles en Anjou.

En 2021, l’enveloppe globale versée par le Département aux 158 centres de loisirs qui l’ont sollicité se montera à 186 950 €.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 78 = 84