Culture

Le festival « Les bouffées d’art », du 20 juin au 30 août !

Publié

le

Le festival les bouffées d'art
Crédit : Département du Maine-et-Loire

En 15 jours, le service Culture du Département du Maine-et-Loire, l’Etablissement Public de Coopération Culturelle (EPCC) Anjou Théâtre et leurs partenaires réalisent le défi de monter le festival « Les Bouffées d’art ». 

C’est le 20 juin prochain que va s’ouvrir le festival « Les bouffées d’art », un festival créé en moins de 15 jours par le service Culture du Département du Maine-et-Loire, l’Etablissement Public de Coopération Culturelle (EPCC) Anjou Théâtre et leurs partenaires. Du 20 juin au 30 août, dans la cour du château du Plessis-Macé, 30 dates sont organisées pour dynamiser à nouveau le secteur culture, fortement impactés pendant la crise du Covid-19. 

Un lancement le 20 juin

Ce samedi 20 juin marquera l’ouverture de ce festival estival et éphémère. Il se fera en musique dès 20h30, avec le groupe Jazz, Punk et Rock, Des Lions pour des Lions. Cette soirée d’ouverture, continuera vers 22 heures avec le groupe The Loire Valley Calypsoo. Ces deux groupes issus du label angevin, MaAuLa Records, ont été choisi par le Chabada, partenaire de ce festival. 

Tout au long de l’été, de nombreuse disciplines artistiques comme la musique « contemporaine » ou classique, de la dance, du cirque, du théâtre, ou bien des spectacles jeune public se produiront en plein-air, dans la cour du château du Plessis-Macé et permettront à ces artistes de se produire malgré les annulations provoquées par la crise du Covid-19.

Des tarifs simples

Ce festival a pour but de redonner vie au monde du spectacle, le service culture du département a donc opté pour des places à 10 € en plein tarif et 5 € en tarif réduit destinés aux demandeurs d’emploi, services civiques, étudiants, – de 18 ans, bénéficiaires du RSA, personnes à mobilité réduite
et accompagnateur. La billetterie est déjà ouverte sur le site du festival « Les bouffées d’art » (cliquez ici).

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 2 = 7