Education

La CCI du Maine-et-Loire, partenaire d’une école d’optique au Congo

Publié

le

DR -La première école congolaise d’optique, ouverte en partenariat avec la CCI du Maine-et-Loire

Ouverte depuis le 18 octobre 2021, l’Ecole Congolaise d’Optique (ECO) a été initiée et financée par l’ONG Mutualiste sans Frontière, le groupe VYV et la CCI de Maine-et-Loire.

Entre le 14 et le 21 juin les initiateurs du projet se sont rendus à Brazzaville pour préparer l’examen officiel de la 1ère promotion d’étudiants et le lancement de la 2ème. L’ECO a donc accueilli une première promotion, en octobre dernier, composée de 30 étudiants recrutés suite à un concours d’entrée. Sont également formés 3 professeurs qui, l’année prochaine, commenceront à intervenir et ainsi pérenniser le projet.

Un enjeu important

L’objectif de l’ECO est de former des opticiens et de faciliter l’accès à l’offre de soins dans l’équipement des lunettes et verres à la population. La formation mise en place permet d’obtenir le BTS Opticien Lunetier. Elle est organisée avec des cours de matières générales dispensés par les enseignants du Congo ainsi que la venue d’experts de France tous les 15 jours sur les matières professionnelles.

« Une aventure humaine »

La filière optique du Campus d’Angers du CFA de la CCI de Maine-et-Loire est particulièrement investie sur ce projet. Elle intervient sur les aspects pédagogiques en collaboration avec le ministère de l’enseignement technique et professionnel du Congo à Brazzaville. Ce dernier prend en charge l’hébergement et la restauration des missionnaires. Outre le partage d’expertise métiers entre les enseignants du Congo et ceux de la filière optique de la CCI de Maine-et-Loire, « ce projet est avant tout une belle aventure humaine ! », affirme la CCI.