Economie

Pouvoir d’achat, mobilité et environnement au programme de l’Assemblée du Conseil Départemental de Maine-et-Loire.

Publié

le

Les 42 conseillers départementaux se sont réunis ce matin dans la salle de débat de la préfecture d’Angers – Photographie : MV

Ce mercredi, l’assemblée du Conseil départemental de Maine-et-Loire se réunit sous la présidence de Florence Dabin, on y parle de compte administratif et de budget supplémentaire pour l’année 2022.

Les 42 élus de Maine-et-Loire se sont rejoints à 9h30 ce matin à la préfecture d’Angers pour débuter la séance trimestrielle du Conseil départemental. Lors de son discours d’introduction, la Présidente du département Florence Dabin a mis en avant les objectifs d’une politique départementale qu’elle souhaite pragmatique et concrète pour répondre du mieux possible aux besoins créés par le contexte international, la crise énergétique et les problèmes d’approvisionnement. Elle a aussi abordé des points plus légers, tels que le succès de la culture dans le département et les différents évènements mis en place pour cet été. Pour elle, les mesures entreprises doivent être celles « d’un département en mouvement, agile, réactif et tourné vers l’avenir. »

Grégory Blanc, représentant de la minorité, a ensuite fait part de quelques réserves à propos du report de plusieurs actions prévues et de la gestion actuelle globale du budget, tout en saluant ses collègues pour ce climat d’écoute réciproque et de coopération.

Les principaux points soumis au vote du Conseil seront les mesures pour le pouvoir d’achat en faveur des personnes âgées et en situation de handicap, le financement des mesures salariales pour le personnel sanitaire du Département, le déblocage d’une enveloppe pour l’entretien des digues et la stratégie départementale en faveur des mobilités, dont un Plan Vélo prévoyant la réfection ou la construction de plusieurs pistes cyclables afin de connecter de façon sûre toutes les zones de Maine-et-Loire en lien avec les intercommunalités

La séance devrait se prolonger jusqu’à demain midi.