Citoyenneté

Maine-et-Loire : La majorité au Département présente ses orientations politiques avec son programme Anjou 2030.

Publié

le

DR – Florence Dabin et les élus de la majorité, ce matin dans les jardins de l’hôtel du Département.

Il y a déjà un an que la majorité départementale a été élue. Ce vendredi 1er juillet, Florence Dabin, présidente du Département, a fixé un cap avec son programme « Anjou 2030 »

Avec un désendettement de près de 100 millions d’euros, au revoir au « comas financier » de 2015 et retour à l’investissement aujourd’hui. Les élus de la majorité s’engagent à investir 100 millions d’euros par an. A travers le programme « Anjou 2030 », Florence Dabin appuie son « cap » sur 2030 avec 4 points essentiels.

La proximité

Tout d’abord, le Département se tiendra comme « acteur de proximité face aux crises », c’est-à-dire qu’il mettra l’accent sur le développement durable notamment sur la gestion de la ressource en eau et la protection de la biodiversité du territoire et des espaces naturels sensibles. Il est également question de réactivité face à la crise sanitaire et une mobilisation forte pour l’accueil des enfants à protéger.

Protection et accompagnement

Les élus s’engagent à faire de l’Anjou un « protecteur et partenaire du citoyen tout au long de sa vie ». Cela se caractérise par un accompagnement numérique des habitants et un renforcement du service de proximité, de l’accompagnement psychologique et de la présence médicale sur tout le territoire, sans exception. Le Département compte innover pour les personnes en situation de handicap et les personnes âgées avec des mesures d’adaptation de l’habitat pour tous. Enfin le sport reste une priorité pour la collectivité avec des mesures pour l’accès du sport à tous, notamment dans les quartiers prioritaires et milieux ruraux comme la mise en service d’un truck « sport mobile ».

La jeunesse

Pour les années à venir, le département se veut également « révélateur des talents de la jeunesse, préparant le relève ». L’aide à la modernisation des collèges et de ses équipements aura une importance significative dans la prise de mesures, un projet sans doute emblématique du programme à venir, la construction du collège de Beaupréau.

Il se concentrera aussi sur l’alimentation de proximité avec la mesure « 49 dans l’assiette » et son renforcement du circuit court dans la restauration collective et de la qualité des produits.

Du côté de l’Aide sociale à l’Enfance, Le Département souhaite accompagner les jeunes dans leurs projets d’avenir avec un crédo « un jeune, une solution, un avenir ».

L’avenir

Enfin, Florence Dabin et les élus projettent le Département comme un « amplificateur des forces du territoire et leader de demain ». Cela concerne la transition écologique, le tourisme durable et les nouvelles mobilités éco-responsables. Un grand plan de performances énergétiques des bâtiments avec l’usage d’énergies renouvelables est en préparation. Le déploiement du vélo et des pistes cyclables en conséquences feront l’objet de mesures pour mener le projet à bien.

Copyright © Angers Info 2019 Trouver la meilleure assurance vie avec Finance Héros ! Comparatif des meilleurs PER 2022 crédit rapide