Sarthe

Violence au Circuit des 24 Heures du Mans : un homme ivre jugé pour agression

Publié

le

Image d’illustration

Le jeudi 13 juin 2024, un spectateur de 38 ans, bénéficiant d’une place VIP pour les 24 Heures du Mans, a été refusé à l’entrée en raison de son état d’ivresse avancé. L’incident a dégénéré, nécessitant l’intervention des forces de l’ordre.

Selon Actu.fr, curieux d’être refusé, l’homme s’en est pris au personnel d’organisation, contraignant ces derniers à appeler la police. L’arrivée des agents n’a fait qu’aggraver la situation. Le prévenu a résisté violemment à son interpellation, allant jusqu’à pousser et insulter les policiers tout au long de son arrestation et du trajet vers le poste de police.

Justification Devant le Tribunal

Jugé le vendredi 28 juin 2024, l’homme a tenté de justifier son comportement en accusant les policiers d’avoir provoqué sa réaction. Lors de son audience, il a rappelé son passé sans casier judiciaire, soulignant même qu’il avait été enfant de chœur, dans une tentative de plaider sa bonne foi.

Me Jonathan Proust, avocat représentant les 12 policiers qui se sont constitués partie civile, a souligné le comportement inadmissible du prévenu : « Depuis tant d’années que je représente les fonctionnaires de police, je n’en ai jamais eu autant en une seule audience », a-t-il déclaré. « Tout s’est extrêmement bien passé, sauf avec monsieur qui a passé tout son temps à picoler plutôt qu’à regarder les voitures ».

Verdict et Sanction

Le procureur a requis une peine de 10 mois de prison avec sursis. Finalement, le tribunal a reconnu l’homme coupable de violences et l’a condamné à 4 mois de prison avec sursis simple.

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 + = 14