Charente

Agression d’un militant en Charente : Thomas Mesnier dénonce et soutient son équipe

Publié

le

Image d’Illustration

Le candidat Thomas Mesnier (Horizons) a exprimé sa profonde indignation ce vendredi 5 juillet 2024, après l’agression violente subie par l’un de ses militants en Charente. Cet incident survient alors que la campagne pour le second tour des élections législatives touche à sa fin.

Selon Actu.fr, Thomas Mesnier a rendu public l’incident dans un post sur Facebook, dénonçant l’agression survenue une semaine plus tôt lors d’une séance de collage d’affiches. Dans son message, il a également apporté son soutien à Prisca Thévenot, elle-même victime d’une agression avec son équipe de campagne dans les Hauts-de-Seine.

Dépôt de plainte et enquête en cours

Le candidat a précisé qu’une plainte avait été déposée et qu’une enquête était en cours pour faire toute la lumière sur cette agression. Selon ses déclarations, le militant a subi des insultes à caractère homophobe avant d’être violemment frappé.

La victime a été gravement blessée, avec une incapacité temporaire de travail (ITT) de 20 jours prescrite par les médecins. De plus, son téléphone a été volé par ses agresseurs lors de l’incident.

Mesnier appelle à la tolérance et au respect

Thomas Mesnier a conclu son message en appelant à la tolérance et au respect dans le cadre des élections, soulignant l’importance d’une campagne électorale menée sans violence ni intimidation.

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

86 − 80 =