Citoyenneté

Chatter en toute sécurité sur le Web : des alternatives au chat vidéo Omegle

Publié

le

Les chats vidéo anonymes sont des plateformes de rencontre et de communication très populaires. Ces derniers mois, en raison de la pandémie et des confinements, il s’est avéré bien plus difficile de rencontrer de nouvelles têtes en personne. Les chats sur Internet sont donc devenus une véritable aubaine pour bon nombre de gens qui souffraient de l’ennui et de la solitude.

Que font les utilisateurs sur les chats vidéos ? Certains veulent simplement passer le temps, d’autres ont envie de s’amuser et d’autres encore cherchent sérieusement quelqu’un pour se mettre en couple. Étant donné les spécificités du format du chat roulette, chacun peut trouver ce qu’il recherche.

Il ne serait pas possible de répertorier tous les chats vidéo anonymes existants dans un seul article, et encore moins de présenter chacun d’entre eux séparément. Mais nous allons nous attarder sur certains en détail. Commençons par Omegle, le tout premier chat Web anonyme.

Le chat vidéo Omegle est-il vraiment sûr ?

Le site Web d’Omegle est en ligne depuis 2009. À l’origine, il s’agissait uniquement d’un chat aléatoire par écrit, mais les développeurs ont ensuite également ajouté une fonction de chat vidéo. Le site a toujours été très populaire, mais il a suscité encore plus d’intérêt récemment, notamment à cause du coronavirus. Si le nombre de personnes en ligne atteignait généralement 10 000 ou 15 000 avant la pandémie, le site comptait souvent plus de 30 000 visiteurs pendant le confinement.

Il est intéressant de noter qu’en raison de son « âge », Omegle est considéré comme un chat vidéo anonyme sécurisé et fiable. Mais en y regardant de plus près, ce n’est pas si sûr. Récemment, le portail internetmatters.org a publié un article dans lequel il démontrait clairement que ce chat vidéo était loin d’être aussi sécurisé qu’on ne le pensait à l’origine. Nous te recommandons de lire l’article dans son intégralité, mais pour te faire gagner du temps, nous l’avons résumé en quelques éléments clés.

  1. Omegle ne vérifie pas l’âge des utilisateurs au moment de l’inscription. En réalité, l’âge n’est jamais contrôlé, ce qui explique pourquoi beaucoup de mineurs utilisent ce site.
  2. Le site ne propose pas de contrôle parental. C’est-à-dire que les parents ne peuvent pas contrôler, ni restreindre l’utilisation que les enfants font d’Omegle. Il est donc essentiel d’installer des contrôles parentaux directement sur les appareils que les enfants utilisent, que ce soit des ordinateurs, des tablettes ou des smartphones.
  3. La modération est de mauvaise qualité. Omegle propose une section sans modération qui n’est vérifiée par aucun modérateur. Mais même dans la section normale, la qualité de la modération suscite des interrogations. On peut y trouver des trolls, des exhibitionnistes et franchement pas les utilisateurs les plus corrects.

Une recherche indépendante commandée par Omegle a été menée par des employés de la BBC. Ils ont utilisé le chat vidéo pendant une dizaine d’heures pendant lesquelles ils ont rencontré des dizaines d’utilisateurs mineurs, plus de 10 pervers et exhibitionnistes, et sept publicités. En outre, dans plusieurs cas, de l’autre côté de l’écran, des adolescents se montraient particulièrement vulgaires.

L’Internet Watch Foundation, qui recherche les contenus sexuels mettant en scène des enfants sur Internet pour les retirer, a fait part de ses préoccupations par rapport à la situation sur le site d’Omegle, ainsi que par rapport à sa popularité croissante auprès des mineurs.

De façon intéressante, les programmeurs d’Omegle, dont Leif K Brooks, ne se sont pas exprimés en public à propos du site depuis plusieurs années. La BBC a envoyé six courriers à une autre entreprise qu’il a fondée, Octane AI. Leif K Brooks a alors répondu que les modérateurs bloquaient les profils d’enfants de moins de 13 ans et que la qualité de la modération avait été améliorée en 2020. Néanmoins, il y a encore beaucoup d’enfants âgés de 7 à 9 ans ou plus sur le site. Et la modération demeure ce qu’elle était, loin d’être idéale.

Des alternatives plus sûres à Omegle

Heureusement pour tous, de nombreux chats vidéo prennent la sécurité des utilisateurs plus au sérieux. Évidemment, aucun site ne peut garantir à 100 % l’absence d’utilisateurs inappropriés. Cependant, certains sites ont une longueur d’avance sur Omegle en termes de la qualité de la modération. Nous allons les présenter ici plus en détail. 

Shagle

Shagle est loin d’être idéal en ce qui concerne la modération du chat vidéo, mais il comporte plusieurs fonctionnalités utiles pour assurer la sécurité du site. Par exemple, une fonction pour flouter son visage est disponible. Une fois activée, ton interlocuteur ne pourra pas voir ton visage, qui sera flou.

Pour commencer à utiliser le site, tu dois cliquer sur le bouton indiquant que tu as au moins 18 ans. Dans l’ensemble, ce n’est que de la décoration. La présence d’utilisateurs mineurs sur le chat n’est pas très strictement contrôlée. La modération sur Shagle n’en demeure pas moins bien meilleure que celle sur Omegle.

ChatRandom

La politique d’utilisation de Chatrandom indique que les mineurs n’ont pas le droit d’utiliser ses services en ligne. Mais, encore une fois, cette règle n’est pas appliquée au pied de la lettre. Dans le chat vidéo, on peut trouver très souvent des visiteurs de moins de 18 ans.

Cependant, Chatrandom a un avantage de taille par rapport à ses concurrents : la possibilité de contacter rapidement les modérateurs, de se plaindre d’un comportement inapproprié et ainsi de suite. Dans ce cas, les modérateurs traitent la demande et agissent généralement très rapidement.

TinyChat

Le principe de modération sur TinyChat est à peu près le même que sur ChatRandom. L’utilisation du site par des personnes de moins de 18 ans est interdite et, lorsqu’ils s’inscrivent, les utilisateurs doivent confirmer avoir l’âge légal. Mais aucun document ni quoi que ce soit d’autre n’est requis au moment de l’inscription. Par conséquent, les mineurs peuvent facilement « tricher » sur TinyChat.

Ceci dit, la modération sur ce site est très efficace. On peut cliquer sur un bouton spécial directement dans la fenêtre de conversation, alertant ainsi l’équipe de modération de contenus inappropriés, etc. Selon les programmeurs de TinyChat, les modérateurs travaillent tous les jours de la semaine.

CooMeet

En termes de sécurité, de qualité de la modération et de fonctionnalité générale, le chat vidéo CooMeet devance non seulement Omegle, mais aussi les autres chats vidéo mentionnés dans cet article. Cela s’explique pour plusieurs raisons :

  1. Les profils de toutes les filles sont soigneusement vérifiés par le service CooMeet. Tous les contacts sont assurément des adultes et il n’y a pas de faux profils ni de robots.
  2. Le système de cette alternative à Omegle France est fait de telle manière qu’il connecte les hommes uniquement avec des femmes.
  3. La modération sur le site est de très haut niveau. Si nécessaire, tu peux non seulement signaler un utilisateur, mais aussi contacter directement un agent du service client, recevoir des conseils et décrire la situation à cause de laquelle tu as décidé de contacter l’assistance.

CooMeet dispose d’une liste assez longue de comportements inappropriés et de non-respect des règles qui peuvent entraîner l’exclusion d’un utilisateur, de façon temporaire ou permanente. Nous te recommandons fortement de la consulter avant de commencer à utiliser chat vidéo. CooMeet indique également qu’en utilisant le service, tu confirmes avoir plus de 18 ans et avoir atteint l’âge de la majorité tel que défini dans ton pays.

Enfin, il est important de comprendre que la sécurité et la possibilité d’avoir des conversations ouvertes et agréables sur un chat vidéo, quel qu’il soit, dépendent toujours principalement des utilisateurs eux-mêmes. Sois poli et agréable, respecte les règles du site et avertis rapidement les modérateurs lorsque d’autres utilisateurs les enfreignent.

En conclusion : l’accès payant est la meilleure façon de filtrer les utilisateurs

C’est effectivement vrai. Omegle est un chat vidéo complètement gratuit et attire donc tout le monde. Un accès payant (ou du moins certaines fonctionnalités payantes) permet d’éliminer la grande majorité des utilisateurs inappropriés et des trolls. Mais n’oublie pas que ta sécurité sur le Web dépend avant tout de toi : utilise des sites fiables de confiance et ne partage pas tes données personnelles avec des inconnus. En d’autres termes : fais preuve de prudence. Les chats vidéo en ligne font de super sites de rencontres si tu suis ces règles de sécurité simples.

Publi-information

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 + = 21