Manche

Dans la Manche, le Préfet autorise des mesures de protection des concessions mytilicoles

Publié

le

Crédit Adobe Stock

Suite à la vidéo publiée sur les réseaux sociaux, le 29 juillet 2022, portant sur les
réclamations d’un mytiliculteur de Chausey, le préfet de la Manche souhaite apporter une réponse.

Les prédations des moules d’élevage par des araignées de mer sur la côte ouest du
département de la Manche connaissent une croissance continue depuis plusieurs
années. Les niveaux atteints en 2020 et 2021 avaient eu un caractère exceptionnel de
nature à mettre certaines exploitations mytilicoles en péril.

En étroite relation avec le conseil régional de la conchyliculture de Normandie, « l’État
travaille avec les professionnels afin de développer et de tester des procédures
expérimentales de protection. Pour la troisième année de suite, afin d’accompagner les
mytiliculteurs dans cette lutte, un arrêté portant mise en œuvre de mesures de
protection des concessions mytilicoles a été pris par le préfet de la Manche le 30 mai
dernier. »
annonce la Préfecture de la Manche dans un communiqué.

Il permet aux professionnels jusqu’au 31 octobre de mettre en œuvre des techniques de
piégeage par casier ou filet. Ces mesures concernent uniquement le piégeage non létal
des prédateurs et leur remise à l’eau, vivants, à distance des concessions.

« Les échanges se poursuivent entre les services de l’État et les représentants de la
profession mytilicole afin de travailler sur des retours d’expériences, de développer et de mettre en œuvre de nouvelles techniques, par exemple l’effarouchement, et des
protocoles de suivis »
, poursuit la Préfecture. Ces nouvelles techniques seront autorisées sous réserve de prendre en compte également le caractère environnemental sensible de certains milieux, par exemple la présence d’herbiers zostères protégés.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

+ 34 = 37