Angers

Les « cuistots » des collèges du Maine-et-Loire sur le devant de la scène

Publié

le

Credit CG49 - 96 chefs et seconds de cuisine des divers collèges du Maine-et-Loire étaient à l'honneur ce matin pour la création d'un livre-recette

Credit CG49 – 96 chefs et seconds de cuisine des divers collèges du Maine-et-Loire étaient à l’honneur ce matin pour la création d’un livre-recette

96 chefs et seconds de cuisine des divers collèges du Maine-et-Loire étaient à l’honneur ce matin pour la création d’un livre-recette, une initiative originale qui va dans le sens de l’éducation au goût et de l’équilibre alimentaire, tout en valorisant le savoir-faire des cuisiniers des collèges ainsi que les produits locaux et de saison.

Toutes les recettes proposées donnent une image fidèle de ce qui est cuisiné au quotidien. Les plus simples sont d’ailleurs souvent les plus appréciées. Elles prônent une cuisine de saison et s’articulent, pour chaque période de l’année, autour de trois entrées, plats et desserts.Un livre-recette qui sera distribué gratuitement aux 6000 élèves de 6ème du département.

Des repas exclusivement préparés en collège

Au quotidien, aux côtés des 96 chefs et seconds de cuisine, près de 300 agents contribuent à faire du temps de déjeuner un moment agréable. Les professionnels sont là pour faire apprécier aux jeunes tous les produits et ainsi lutter contre le gaspillage alimentaire. Aujourd’hui les élèves des collèges de Maine et Loire consomment exclusivement des plats préparés dans les collèges. Si les hommes et les outils sont performants, reste à choisir les produits qui composeront le menu. L’Anjou a la chance d’être un département  riche tant en élevage qu’en maraîchage. Pour ce faire, ils peuvent s’appuyer sur le Réseau local Anjou, outil de promotion et de structuration créé par l’Association des Maires, la Chambre d’agriculture et le Conseil général, et rencontrer des exploitants représentants différentes productions (bio, label, Bleu, blanc, coeur….)., ce qui permet de développer l’approvisionnement en circuits courts demandé par le Grenelle de l’environnement « Aujourd’hui, 20% des matières sont issu des circuits courts nous souhaiterions tendre vers les 40% à terme » indique Christian Rosello, Vice-président du Conseil général de Maine-et-Loire

La collectivité souhaite aussi limiter le gaspillage dans ses collèges, si en France, chaque jour dans chaque assiette des collégiens 170g d’aliments finissent à la poubelle contre 120g en Maine-et-Loire et le département de se féliciter d’une opération du collège Jean Racine, à St Georges/Loire, l’un des plus avant-gardistes en la matière, qui a ainsi pris le parti d’installer un bar à salades auprès duquel les jeunes convives viennent se servir leurs entrées, dans les proportions qui leurs conviennent. Ils peuvent ainsi goûter et revenir se servir s’ils apprécient. La quantité de déchets est ainsi passée de 50 % à 5 %.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

4 + 2 =