Politique

François GERNIGON, Député de Maine-et-Loire, fait des propositions pour le plein emploi et le soutien aux collectivités

Publié

le

Credit AM – François Gernigon élu député sur la 1ère circonscription de Maine-et-Loire à gauche et sa suppléante.

Ce lundi 3 octobre, les députés font leur rentrée au Palais Bourbon pour discuter les premiers textes à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale. Avec le Groupe Horizons et apparentés, François GERNIGON compte participer pleinement aux débats qui arrivent.

Le député de la 1ère circonscription de Maine-et-Loire a repris le travail à la fin du mois d’août en allant à la rencontre des élus et des acteurs du territoire pour préparer les travaux parlementaires à venir.

« J’accorde une importance à rencontrer sur leur terrain les acteurs de la circonscription. Cela me permet d’être à l’écoute des problématiques du quotidien abordées lors de ces visites afin de pouvoir proposer et défendre des mesures de bon sens auxquelles la majorité adhère. »

François GERNIGON va prendre sa part dans les débats parlementaires et ce dès le premier texte à l’agenda parlementaire : le projet de loi portant sur le fonctionnement du marché du travail en vue du plein emploi. Le député angevin est intervenu pour mettre en lumière l’augmentation des abandons de poste, constat partagé par les acteurs économiques de la circonscription.

« C’est une faille qui revient à dissimuler une démission afin de conserver les droits à l’assurance chômage, dans un contexte de dynamisme du marché de l’emploi. Au nom du Groupe Horizons, je défendrai un amendement en séance publique pour mieux encadrer ces situations ».

Le Groupe Horizons et apparentés à l’Assemblée nationale compte également s’assurer que soient portées des mesures visant à protéger les collectivités, impactées par la hausse du coût de l’énergie. Dans le cadre du projet de loi de finances, François GERNIGON et ses collègues défendront un amendement en ce sens, visant à instituer une dotation exceptionnelle aux collectivités territoriales dont la capacité d’investissement est fortement impactée.

« Les excédents accumulés par certaines communes doivent servir au financement des projets d’investissement, telle que la rénovation énergétique des bâtiments publics, et non pas à compenser la hausse des coûts de l’énergie ».

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Copyright © Angers Info 2019 Trouver la meilleure assurance vie avec Finance Héros ! Comparatif des meilleurs PER 2022 crédit rapide