Angers SCO

Violences sexuelles. A Angers, la Gauche appelle « à la mise en retrait immédiate du président du SCO »

Publié

le

Crédit AM – Le Président d’Angers SCO Saïd Chabane présentait ce jeudi le nouveau directeur Général délégué du club angevin Xavier Thuilot arrivé dans la cité angevine le 7 septembre dernier

Vendredi 24 Septembre, le journal l’Equipe révélait la nouvelle mise en examen du président du SCO d’Angers pour des faits présumés d’agression sexuelle. Aujourd’hui, dans une tribune adressée à la presse locale, plusieurs membres de la gauche angevine demande « la mise en retrait immédiate du président du SCO »

« Nous ne pouvons plus nous taire face à ces évènements. Ce n’est pas l’image du sport que nous souhaitons pour Angers. Nous souhaitons défendre les valeurs du sport, celles du SCO. » indique le collectif de gauche « Nous soutenons les victimes, qui ont le courage de parler. Nous avons le devoir de les écouter, de les croire et d’être à leurs côtés. La justice aura à se prononcer. Leur parole est essentielle. »

C’est pourquoi, « nous appelons à la mise en retrait immédiate du président du SCO, le temps de l’enquête. Nous respectons sa présomption d’innocence et nous la réaffirmons. Mais parce qu’à travers ses responsabilités, il représente directement le club, le football, et indirectement la ville et le sport en général, pour des raisons éthiques évidentes, le président du SCO ne peut plus s’afficher dans cette fonction.
Nous demandons également que la ville ne soit plus représentée auprès du président du SCO. Tous les conseillers municipaux de la ville ne peuvent plus être en fonction auprès de lui. Nous devons tous préserver l’image et les valeurs de la ville d’Angers. Ville de tolérance, de mixité, de culture, de partage. »

Par ce communiqué, « nous souhaitons également apporter notre soutien au club, aux joueurs, au staff et à l’ensemble du personnel du SCO qui font la fierté de la ville d’Angers et de ses supporters. Nous souhaitons défendre les valeurs portées par le club et par le sport en général, l’éthique et le respect des autres, et pour cela, nous devons être exemplaires. » interpellent une quarantaine de personnes issue de la gauche (EELV, France Insoumise, PS, Place Publique …) dont des élus à la Ville d’Angers

Ce soir dans un communiqué « La ville d’Angers rappelle la position qui avait été la sienne le 6 février 2020 lors de la mise en examen initiale de Saïd Chabane.« 

La municipalité « prend acte de cette décision et ne fera aucun commentaire à son sujet en raison de l’instruction judiciaire en cours. C’est à la justice de se prononcer en toute sérénité, après avoir entendu toutes les parties. »

La Ville d’Angers « est et demeurera le premier partenaire d’Angers SCO. Elle a toujours soutenu le club, le staff, ses joueurs et les supporteurs, et elle continuera de le faire. »

La Ville d’Angers « tient à rappeler et à renouveler ici tout son attachement au respect de la parole des plaignantes et à la présomption d’innocence. »

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 − 3 =