Culture

Rencontres des arts visuels d’Angers – les 15 et 16 octobre 2021

Publié

le

L’art s’invite dans les rues d’Angers avec Échappées d’art

Les Rencontres des arts visuels d’Angers invitent à penser, les 15 et 16 octobre, l’art à la croisée des questions artistiques, historiques, sociales, politiques et urbanistiques. Elles proposent de partager un bilan avec les artistes, urbanistes et chercheurs, mais également les institutions, les professionnels et le public ; de tracer les perspectives pour penser l’art dans la ville dans les prochaines années afin de construire de nouveaux liens et de nouveaux récits urbains.

« Dans notre ville, parallèlement à l’impulsion donnée par les Echappées d’art et le budget participatif, l’art urbain s’est aussi développé grâce au dynamisme des artistes individuels et des collectifs. L’art urbain, entre histoire, urbanisme et aménagement, interroge autant les artistes que les politiques publiques. Il résonne particulièrement avec l’histoire d’Angers, ville du sculpteur qui incarne le développement de la statuaire publique au XIXe siècle. D’ailleurs, qui réalisa le fronton du Panthéon ? David d’Angers ! » explique Nicolas DUFETEL, adjoint à la culture et au patrimoine.

De nombreux temps forts viendront rythmer ces deux journées de débats .

Vendredi après-midi, deux conférences inviteront à penser la création artistique dans la fabrique urbaine et interrogeront le Street-art comme nouvelle bonne pratique des politiques culturelles municipales ; partant du principe que de plus en plus d’artistes ne cherchent plus seulement aÌ créer dans la ville, mais aÌ créer de la ville.

Samedi matin, une table ronde interrogera quant à elle les nouvelles formes de commandes publiques puisque de nouveaux contextes ou lieux appellent de nouvelles formes d’interventions ou de commandes publiques artistiques. En effet, en France, en région comme à Angers, de nouvelles initiatives se développent, qu’elles émanent des collectivités (villes), des institutions (ministère de la Culture, CNAP, écoles d’art), ou des artistes, des collectifs ou associations. De nombreuses questions se posent alors : comment mettre en œuvre ces projets, interventions ou commandes ? Avec quels moyens ? Quelle place pour les jeunes artistes dans cette dynamique ? Quelle relation aÌ l’écosystème artistique local ? Une stratégie collective pour l’art public peut-elle exister ? Des pistes de réponses seront apportées durant les Rencontres.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

53 − = 50