Horticulture

Une nouvelle plateforme logistique s’installe à Saint Barthélémy d’Anjou et elle recrute !

Publié

le

Crédit ALDEV – Guillaume Froissard, directeur logistique (à gauche), et Etienne Lebœuf, directeur général de Cerdys, dans la plateforme logistique de l’entreprise au sein du Pôle 49.

Cerdys, un des principaux producteurs horticoles français, a ouvert sa plateforme logistique en terre angevine au sein du parc d’activités Pôle 49. Sept salariés ont été recrutés auxquels s’ajoutent des saisonniers qui peuvent être jusqu’à une trentaine.

Plantes grimpantes, petits fruits, vivaces, rosiers… Cerdys, c’est l’histoire de cinq producteurs horticoles qui ont fusionné en 2015. « Nous avions déjà une équipe commerciale et support commune. Il s’est donc agi de bâtir une nouvelle entreprise unique avec toutes ses activités, » explique Etienne Lebœuf, le directeur général de Cerdys.

180 salariés, 7 millions de pots par an

En ne faisant plus qu’un, Cerdys atteignait également une taille critique dans un secteur horticole très concurrentiel où les mastodontes venus notamment des Pays-Bas pèsent lourd sur le marché.

Avec 180 salariés, plus de 7 millions de pots écoulés chaque année et un chiffre d’affaires avoisinant les 25 millions d’euros, Cerdys fait désormais partie des cinq plus gros producteurs horticoles tricolores.

2000 points de vente

Et avec le regroupement, s’est aussitôt posée la question de la logistique afin d’unifier le réseau de distribution et garantir aux clients une régularité dans les livraisons.

Les plantes Cerdys sont effet distribuées dans près de 2000 points de vente, essentiellement des jardineries, partout en France.

Le choix d’Angers

« Début 2020, nous avons choisi le territoire angevin pour y installer notre plateforme logistique unique. Au croisement de trois autoroutes, Angers est un peu le barycentre de nos six sites de production situés entre Orléans et la côte Atlantique. L’un d’eux orienté vers les petits fruits est d’ailleurs à Soucelles, dans l’agglomération angevine. Et notre siège social de Boussay (44) est à un peu plus d’une heure d’ici, » poursuit le dirigeant.

4 000 m2 au sein du Pôle 49

Cerdys a donc investi 4 000 m2 dans l’immense ensemble dédié à la logistique du 7, rue de la Chanterie à Saint-Barthélemy-d’Anjou, au sein du parc d’activités Pôle 49. L’opération représente pour l’entreprise un investissement total d’1 million d’euros dont 300 000 euros pour la mise au point d’une solution logicielle.

« Nous devions initialement démarrer en septembre 2020 mais la crise du Covid a repoussé de quelques mois notre ouverture. Nos première expéditions ont transité par Angers en juin 2021 », précise Guillaume Froissard, le directeur logistique.

Engouement pour le jardinage

A noter que ce démarrage s’est fait sur les chapeaux de roue. « Notre entreprise a en effet bénéficié du très fort engouement des Français pour le jardinage. Reste à savoir si cette tendance va durer », remarque Etienne Lebœuf.

Un partenariat avec Hortitrace

L’installation à Angers a également permis de développer des synergies avec Hortitrace, logisticien angevin spécialisé dans les emballages de produits horticoles.

Le transport de plantes a évidemment ses spécificités. « Afin d’assurer la fraîcheur des produits, cela se fait en flux tendu, détaille Guillaume Froissard. Entre le moment où un pot quitte un de nos sites de production et celui où il est livré à notre client, il s’est écoulé, dans la très grande majorité des cas, au maximum 36 heures, étape angevine comprise. »

Très forte saisonnalité pour les effectifs

Autre caractéristique qu’il faut bien appréhender : la saisonnalité. En effet, les flux sont quasi inexistants au creux de l’hiver mais montent à 440 rolls/jour en début d’automne et 750 au printemps. C’est pourquoi la plateforme angevine ne dispose que de trois permanents auxquels s’ajoutent quatre salariés qui travaillent pour l’essentiel sur la base logistique mais se replient sur le site de production de Soucelles quand l’activité fléchit.

Recrutement de saisonniers

Et pour le reste, la plateforme fonctionne avec des saisonniers qui peuvent être jusqu’à une trentaine au printemps. « Nous lançons d’ores et déjà notre campagne de recrutement pour disposer d’une vingtaine de personnes à partir de février, » annoncent les deux dirigeants.

Les personnes intéressées peuvent se renseigner par mail auprès du service ressources humaines de Cerdys (rh@cerdys.fr).

Accompagnement d’Aldev

Quant à Aldev ( l’agence de développement économique) , elle accompagne depuis l’annonce de son installation l’entreprise aussi bien en matière de recherche immobilière qu’en soutien à la campagne de recrutement de saisonniers.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 2