Angers

Amour, gloire et les municipales à Angers en 2014 [VIDEO]

Publié

le

Archives – Il faudra compter sur Jean-Luc Rotureau pour les municipales de 2014 à Angers.

Amour, échec, trahison, les municipales à Angers risqueraient bien de ressembler à ce genre de series qui passionnent les ménagères en début d’après-midi, un véritable feuilleton à rebondissements. Droite, gauche, et maintenant le centre.

A moins de 500 jours des prochaines municipales à Angers, les choses se précisent et l’on sait déjà que Jean-Luc Rotureau sera la proie à avoir dans son camp.

2 hommes à gauche pour un siège

A gauche, les choses avancent depuis quelques temps, Frédéric Béatse est déjà sur les rangs à sa propre succession « Il se construit une image et il faut que chaque angevin sache qui il est » assure t-on dans son propre cercle, pour l’aider on lui imagine même une future chaine de télévision, presque à tout juste un an des élections municipales. Mais ce qui est déjà sûr c’est que les écologistes seront associés à sa liste, de peur de perdre « un travail » d’adjoint à la ville comme le décrit un adjoint écologiste sur sa page Facebook. Et oui, les temps sont durs en cette période de crise !

Du côté de son premier opposant dans la majorité, Jean-Luc Rotureau, son cercle d’amis vient de mettre en place sur internet une pétition pour réclamer une « primaire citoyenne à gauche ». On ose y croire mais celui qui aura le dernier mot c’est Luc Belot, député de son état mais aussi chef de la section d’Angers du Parti socialiste et ami intime de Frédéric Béatse. Alors cette pétition et les primaires risquent rapidement de faire plouf ! Mais après que le fauteuil de premier magistrat de la ville lui ait été ravi en janvier dernier, Jean-Luc Rotureau ne se laissera certainement pas faire et il est trop intelligent et trop malin pour cela « comme un renard » admet un de ses proches. Sa chance, sa connaissance de la ville, sa proximité avec les habitants et son ultra-présence dans les quartiers sont un atout pour lui. Un accord avec Frédéric Béatse pour un poste de Premier Adjoint à la ville, pour lui et son équipe c’est impossible ! Alors deux hommes à gauche, face à un « ogre » de droite, on ferait tout pour faire perdre la gauche qu’on ne s’y prendrait pas mieux. Mais pourquoi l’herbe ne serait-elle pas plus verte ailleurs pour Jean-Luc Rotureau? Certainement pas au centre-gauche comme certains pourraient le croire, aux dernières élections législatives la liste Cap21 à fait à peine 2%. La solution viendrait-elle d’un ancien maire qui a franchit la barrière et changer de camp?

Au centre, mon cœur balance !

Laurent Gerault, donné toujours gagnant, mais en fait toujours perdant, un eternel second rôle. Après le Modem, Alliance Centriste, composante de l’UDI, le nouveau parti du centre de Jean-Louis Borloo, parti de Centre-Droit. L’ancien ministre l’a assuré, il y aura une liste du centre à Angers « il y aura les municipales à Toulouse, à Caen, à Angers, à Paris… et on bâtira des listes »

Construire c’est bien, réussir à gagner c’est mieux mais peu de chances d’y croire. Chez Laurent Gerault, c’est mon cœur balance gauche, droite …. enfin un peu plus à droite depuis son ralliement aux côtés de Christophe Béchu.

A droite, Tout faire pour gagner !

Après plusieurs échecs successifs, pour Christophe Béchu, le président du Conseil Général UMP du Maine-et-Loire, la conquête de la Mairie en 2014 est plus qu’une priorité, c’est une obligation et il faut tout faire pour gagner quitte à lui retirer cette étiquette UMP pour une liste qui tendrait vers le centre et pourquoi pas vers la Gauche, il faut tout faire !

Malheureusement, Jean-François Copé (Prétendant au poste de Président de L’UMP) a « fauté » la semaine dernière en meeting à Avrillé en annonçant qu’il serait le candidat à Angers de l’UMP pour les prochaines municipales. Christophe Béchu qui voudrait passer incognito ou du moins sans l’étiquette UMP aux prochaines municipales, était un peu « énervé » samedi dernier par cette annonce. Alors sans étiquette UMP, avec qui s’allier ? Certainement, Laurent Gerault, fidèle second rôle, il connait l’hémicycle municipal où il partage le premier rôle de l’opposition avec Marie-Claude Cogné et Emmanuel Capus, fidèles lieutenants de Christophe Béchu. Dans tous les cas, Laurent Gerault s’alliera probablement . Monter une liste seul c’est bien, mais réussir et pourquoi pas obtenir un poste d’adjoint et ‘être dans la majorité c’est mieux. Ensuite les « Monnieristes » dont Michelle Moreau suivront …. et surprise lui aussi « Monnieriste » (ancien adjoint de l’ancien Maire Jean Monnier) Monsieur Jean-Luc Rotureau et oui en tout cas les contacts sont déjà entrepris « Les perches sont déjà lancées … » assure un proche de Jean-Luc Rotureau.

Allez encore 500 jours à attendre avant le verdict populaire entre coups bas et alliance, il va y avoir du sport à Angers.

[VIDEO] En janvier dernier, Jean-Luc Rotureau nous indiquait « qu’il aimerait bien être sur le devant de la scène encore demain. »
[youtube PJMJMDd1fAQ]

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Pingback: Duo Bechu – Rotureau « On nous aurait menti » ? | My Angers.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

86 − 80 =