Angers

La Région Pays de la Loire, solidaire des usagers, interpelle RFF, l’Etat et la SNCF.

Publié

le

@ Region Pays de la Loire

Angers – L’Etat et Réseau Ferré de France (RFF) ont décidé d’engager au niveau national une démarche de cadencement à marche forcée du réseau au 11 décembre prochain, malgré les réserves initiales de la SNCF et contre l’avis des Régions. Le cadencement est une démarche dont l’objectif est de construire des grilles horaires systématiques et plus lisibles pour les voyageurs. Les trains sont alors cadencés selon des « horloges » (départ des trains à une minute précise : 6h01, 7h01, 8h01…) : «Les acteurs sont globalement favorables aux principes du cadencement, dans cet objectif louable de lisibilité, explique Jacques Auxiette, mais pas à marche forcée dans un calendrier trop contraint qui ne permet ni anticipation, ni concertation ».

La Région Pays de la Loire est l’une des quatre Régions françaises qui a pris la décision de remettre à plus tard le cadencement de son réseau ferroviaire pour attendre la mise en service, en 2017, de la LGV sur son territoire. « Il n’est pas envisageable pour nous de désorganiser le service horaire deux fois en quatre ans » explique Gilles Bontemps, vice-président en charge des transports.

Malgré cette décision, les usagers des Pays de la Loire sont lourdement impactés par le cadencement national : les contraintes en cascade d’une région à l’autre aboutissent au repositionnement horaire de 1 à 30 minutes, de 80 % des trains au 11 décembre prochain.

La Région Pays de la Loire cherche toutes les solutions possibles pour aider les usagers

La mise en place de ces nouveaux horaires suscitent inquiétude et mécontentement de certains usagers qui se tournent vers la Région : plus de 150 mails et courriers et 2 pétitions lui ont été adressées concernant principalement les axes Caen-Le Mans-Tours / Nantes-Angers-Saumur / Angers-Le Mans-Nogent / Laval-Le Mans. Les récriminations viennent à 80% d’abonnés ayant des contraintes horaires impératives (début des cours, horaire d’embauche non flexible…) qu’ils ne seront plus en mesure de respecter compte tenu du bouleversement, sans préavis et dans le courant de l’année scolaire, des modalités de leur vie quotidienne.

La Région des Pays de la Loire cherche donc par tous les moyens possibles à minimiser au maximum les conséquences négatives pour les Ligériens. Elle a décidé d’agir concrètement en créant 15 trains régionaux supplémentaires et plus de 100 nouveaux arrêts quotidiens mis en place dans les gares et haltes régionales pour un financement régional de 2,6 M€.

« Les efforts importants entrepris par la Région ne sauraient couvrir complètement les besoins nouveaux liés à cette situation, compte tenu de la situation financière tendue dans laquelle la place la politique d’austérité budgétaire de l’Etat et le gel de ses dotations » souligne Jacques Auxiette.

Une partie des moyens supplémentaires engagés par la Région (plus de 700 000 €) sert à limiter et compenser les effets du cadencement. Par exemple, le train Tours (6h39) – Angers (7h44) – Nantes (8h26) doit être décalé pour s’inscrire dans l’horloge de cadencement de Tours à 7h14 – Angers (8h19) – Nantes (9h01). Afin de maintenir une arrivée à Nantes avant 9h, la Région a donc créé expressément un train Angers (7h51) – Nantes (8h33) pour pallier aux conséquences du cadencement.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Copyright © Angers Info 2019 Trouver la meilleure assurance vie avec Finance Héros ! Comparatif des meilleurs PER 2022 crédit rapide