Angers

Train.Tiercé, Etriché et Briollay font plier la Région et la SNCF.

Publié

le

Train.Tiercé, Etriché et Briollay font plier la Région et la SNCF.

Train.Tiercé, Etriché et Briollay font plier la Région et la SNCF.

267 élèves et des travailleurs de Tiercé, Etriché et Briollay empruntent chaque jour la ligne TER Le Mans – Sablé – Angers qui les menent dans la capitale angevine très souvent une heure avant le début des cours. Insoutenable pour les parents et les enfants.La region et la SNCF promettent des changements.

Bientôt fini la galère de certains parents de Tiercé, Etriché ou de Briollay pour lever leurs enfants à 5h30 voir 6H du matin, afin qu’ils puissent attraper leur train qui les mènent à Angers à 7H06… presque une heure avant le début des cours. Après une rencontre et quelques réunions entre les élus des communes et la Région  » un horaire d’arrivée plus tardif à 7h23 à Angers pourrait être envisagé. » précise aujourd’hui un communiqué.

Alors pourquoi un tel désordre qui fasse lever les élèves aussi tôt? Cet été un travail de recensement de l’ensemble des établissements scolaires d’Angers, de leurs horaires, de leurs temps d’accès depuis la gare et de l’adéquation de ceux-ci avec les horaires des trains projetés pour 2017 a été réalisé par la Région. Ce travail a confirmé que l’arrivée projetée à 7h06 du train omnibus à Angers générerait un temps d’attente considérable pour les 253 scolaires de la ligne à destination des établissements autour de la gare d’Angers Saint-Laud et des 14 autour de la gare d’Angers Maitre Ecole.

Les changements et glissements horaires s’opèrent dans le cadre de la mise en oeuvre du cadencement en 2017, sur un tiers du territoire national, avec des répercussions sur l’ensemble des trains, Lignes à grande vitesse comme trains régionaux. Le principe du cadencement, c’est quoi ? C’est la circulation à intervalles réguliers des trains et autocars, par exemple toutes les heures. Objectif : faciliter les déplacements, permettre d’avoir des horaires fixes, à intervalles réguliers, et assurer des correspondances, elles aussi régulières, précise la région dans son communiqué.

Autre crainte des élus des trois communes du nord d’Angers et qui contribuent largement à la rentabilité de la Ligne TER entre Angers et Sablé-Le Mans, la restriction du nombre d’arrêts dans les 3 communes. Gilles Bontemps, , Vice-président de la Région, président de la Commission « Infrastructures, transports et déplacements » les rassurent puisqu’il n’y aurait « pas un seul train en moins, uniquement des arrêts en plus ».

En effet à l’horizon 2017 des arrêts complémentaires seront adoptés. A Etriché, 15 dessertes par jour au lieu de 9 actuellement, à Tiercé, 15 dessertes par jour au lieu de 14 actuellement, à Briollay, 11 dessertes par jour au lieu de 9 actuellement.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Copyright © Angers Info 2019 Trouver la meilleure assurance vie avec Finance Héros ! Comparatif des meilleurs PER 2022 crédit rapide