Angers

Les nouveaux étudiants du CNDC, une « pure » découverte !

Publié

le

Credit CNDC - Ici les étudiants du CNDC avec Robert Swinston en séance de travail

Credit CNDC – Ici les étudiants du CNDC avec Robert Swinston en séance de travail

Il apparaît parfois que l’on entre dans un monde inconnu, c’était le cas hier soir pour moi avec « La Danse contemporaine » à Angers. Nouveau directeur du CNDC d’Angers, nous avions hâte de découvrir le travail de l’excellent Robert Swinston avec ses nouveaux élèves. Ils étaient 200 a auditionné en juillet dernier, il n’en restait plus que 20 qui hier soir après seulement 4 semaines de cours, nous présentaient dans un cadre intimiste mais plaisant le fruit de leur premier travail autour de l’oeuvre de Merce Cunningham.

Ces 20 garçons et filles venus de toute la France, mais aussi de Chine, du Chili, des États-Unis et de Tunisie, vont suivre pendant deux années une formation conduisant au DNSPD – Diplôme national supérieur professionnel de danseur – et à une licence danse nouvellement mise en place avec l’Université d’Angers. Un programme mêlant environ 6h30 de danse par jour avec des cours classiques de Droit, Gestion …

Au fur et à mesure de ces quatre semaines, Robert Swinston a élaboré un Event pour les étudiants : un Event est une séquence ininterrompue d’extraits tirés de l’œuvre de Merce Cunningham dont Robert Swinston est un des spécialistes les plus reconnus au Monde. Chaque Event est unique et est pensé pour être adapté dans l’espace particulier où il est présenté. L’Event arrangé et mis en scène par Robert Swinston pour les étudiants de l’École supérieure du CNDC était composé d’éléments de Scramble (1967), Canfield (1969), Changing Steps (1974), Roaratorio (1984) and Pond way (1997).

En à peine une heure, les étudiants fraîchement débarqués à Angers, se sont exprimés sur le parquet du Grand studio de danse du CNDC, mêlant corps, bras, pieds sous une musique ou sons parfois venus d’ailleurs mais toujours en rythme et respectant cet espace où tout s’entrelace majestueusement. On mettra sur le compte de l’expérience du temps et de l’émotion les quelques maladresses au profit de la beauté du geste et de l’exercice. Une heure qui en paraît 5, tellement on en aurait apprécié encore plus. Nous étions peu mais ils avaient tellement à nous donner, Chapeau !

À l’heure où le maire d’Angers vante le mérite de ses talents angevins, ils trouvent ici de magnifiques ambassadeurs de la danse contemporaine qui deviendront sans doute un jour très Grand. Monique Ramognino qui le représentait hier soir ne s’était pas trompée, une véritable découverte.

Une nouvelle séance gratuite avec les étudiants est prévue le 5 décembre prochain pour découvrir leur travail, attention de réserver votre place rapidement auprès du CNDC.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

63 − 62 =