Angers

UFAB Angers. Victoire dans le derby des Pays de la Loire (63-60)

Publié

le

Photo Maxime Vetillard - UFAB Angers. Victoire dans le derby des Pays de la Loire (63-60)

Photo Maxime Vetillard – UFAB Angers. Victoire dans le derby des Pays de la Loire (63-60)

Devant au score tout au long de la partie, les filles de l’UFAB 49 ont su su contenir le retour de Nantes-Rezé hier après-midi à Jean Bouin.
Il ne fallait pas être trop cardiaque ce dimanche à Jean Bouin pour le derby des Pays de la Loire, qui aura une nouvelle fois été indécis. Bien que privé de Sofie Hendrickx (blessée au tibia mercredi en Eurocup), les angevines ont su livrer une belle prestation collective pour s’offrir une victoire (63-60) que les joueuses d’Emmanuel Coeuret auraient pu ramener dans la cité des Ducs de Bretagne.
Ce sont d’ailleurs les Nantaises qui démarrent le mieux la partie, Katherine Plouffe donnant rapidement 6 points d’avance aux siennes, obligeant David Girandière à prendre un temps-mort (2-8, 3e). A la sortie de ce temps-mort, Elisabeth Egnell inscrit le premier primé de la partie, et relance l’UFAB, qui va prendre les commandes de la partie pour la première fois, sur une contre-attaque de Marie-Eve Paget (14-12, 9e). les filles de Girandière trouvent l’occasion de creuser un peu l’écart, mais des balles perdues et une faute antisportive sifflée à Elise Prodhomme, sous la bronca du public, permettent à Samantha Mac Kay d’égaliser (14-14).
Le début du second quart est équilibré (17-18, 12e), avant que les locales ne haussent les curseurs défensifs et offensifs. Bien en place défensivement, elle perturbe l’adversaire du jour qui ne parvient pas à trouver de solutions offensives, alors qu’à l’opposé du terrain, de belles phases collectives permettent de trouver des solutions dans la peinture avec Sofija Aleksandravicius, à mi-distance par Romane Bernies, et à 3 points par Elise Prodhomme et Lizanne Murphy. L’UFAB49 compte alors 11 points d’avance à la pause (35-24).
Dans le 3e quart-temps, l’avance maximale atteindra les 17 points après un panier de Romane Bernies (41-24, 23e). Si certains pouvaient alors se dire que le match était plié, c’était sans compter sur l’orgueil des Nantaises. Galliou-Loko inscrit alors le premier primé Nantais, Plouffe retrouve le chemin du panier avant que Casas n’intercepte et ne provoque la faute antisportive de la meneuse angevine. Sur cette lancée, Isis Arrondo, esseulée à 3 points permet même au NRB de revenir à 7 points (44-37, 27e). Heureusement, les joueuses angevines retrouvent des solutions sous les paniers par Sofija Aleksandravicius qui permet à l’UFAB de compter 8 points d’avance à l’entame du dernier quart (50-42).
Les dix dernières minutes seront intenses, Samantha Mac Kay ramène le NRB à 4 points à un peu moins de 6 minutes de la fin (55-51), et relance son équipe dans une rencontre où les défenses remontent en intensité. Sur la même action, Sofija Aleksandravicius reste au sol après un contact avec Putnina, le staff médical intervient. C’est donc sans poste 5 que  l’équipe angevine termine la partie.
Maladroite jusqu’alors, Elisabeth Egnell inscrit 5 points consécutifs qui font lever le public de Jean-Bouin (60-51, 37e). Ce public, pense que la partie est gagnée alors que l’équipe locale compte 6 points d’avance à 50 secondes du terme, c’est sans compter sur une décision arbitrale qui relance complètement la partie et qui fait gronder la salle. Suite à un rebond d’Aija Putnina Elisabeth Egnell se voit en effet siffler une faute, suivie d’une nouvelle antisportive sur la même action. La Lettone converti ensuite ses 4 lancers-francs, avant que Casas n’égalise à 34 secondes du buzzer (60-60). L’ambiance est tonitruante, le stress palpable, un vrai derby !
La dernière action offensive est importante pour les angevines, qui doivent faire également avec les sorties pour 5 fautes d’Amélie Pochet et Elisabeth Egnell. Sur cette action, Romane Bernies trouve Lizanne Murphy dans la raquette qui ressort dans le corner pour Marie-Eve Paget. Sans se poser de question la meneuse angevine shoote et marque un primé important, « le premier shoot victorieux de ma carrière » appréciait Marie-Eve après le match.
Victorieux en effet car, les tentatives de Casas et Arrondo ne donnaient rien ensuite. Alors que le duo arbitral rejoignait les vestiaires sous une véritable bronca, les filles de l’UFAB 49 pouvaient se congratuler et recevoir l’ovation d’un public qui a su parfaitement pousser son équipe en fin de partie.
Après ce second succès en championnat, il va falloir vite récupérer puisque les filles de Girandière ont rendez-vous à Györ (Hongrie) dès mercredi, pour la troisième journée d’Eurocup.

Statistiques
La Canadienne Plouffe (NRB) est la meilleure marqueuse du match avec 19 points, suivie de Sofija Aleksandravicius (UFAB49) et Aija Putnina (NRB), 16 points chacune. Avec 11 rebonds dont 9 défensifs, la Canadienne Lizanne Murphy est la meilleure rebondeuse de la rencontre. Putnina (NRB) a provoqué 9 fautes dans le match. Les Nantaises ont eu 29 lancers-francs à tirer, contre 8 pour notre équipe. Avec 5 unités, Isis Arrondo (NRB) et Lizanne Murphy (UFAB49) se partagent la première place aux passes décisives.

François Huard pour l’UFAB 49

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

68 + = 74