Sante

CHU Angers : une lettre ouverte du personnel des urgences face aux manques de lits et d’effectifs

Publié

le

Ce lundi 29 novembre 2021, le personnel du service Urgences Adultes du CHU d’Angers s’est réuni pour délivrer leur lettre ouverte à la direction.

116 personnels hospitaliers du service urgence adultes du CHU d’Angers ont signé une lettre ouverte au Ministre de la Santé, à l’ARS, à la direction du CHU ainsi qu’au maire d’Angers. Objectif : demander plus de moyens matériels et humains. Ce lundi 29 novembre 2021, le personnel hospitalier s’est réuni pour délivrer la lettre à leur direction.

Aux Urgences Adultes du CHU d’Angers, l’heure est à la colère pour la grande majorité du personnel soignant et non soignant. Sur 130, ils sont 116 à avoir signé une lettre ouverte pour dénoncer le manque de lits en aval et le manque d’effectif.

Face à une augmentation de leur activité selon le syndicat, de 10 à 15 % par rapport à la période avant Covid, le service sature. Emmanuel Dubourg-Davi (Syndicat FO) dénonce depuis 2017, « une suppression de 160 lits. C’est un appel à réagir, face à la fermeture des urgences tout autour de nous, ça se répercute ici ».

Une grève des médecins mardi

Leurs deux revendications principales : « une vingtaine de nouveaux lits en aval et du nouveau personnel avec la création d’un binôme aide soignant-infirmier jour et nuit 24h/24 et 7jours/7 », explique Emmanuel Dubourg Davi (FO) et Lydie Cordray (Sud Santé Sociaux).

Après cette lettre ouverte, le personnel attends des réponses concrètes de leur direction et du ministère de la santé. Demain, mardi 30 novembre 2021, les médecins urgentistes du CHU d’Angers feront grève à l’appel du syndicat Sud Santé Sociaux.

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 2