Angers

10% des communes du Maine-et-Loire opposées au mariage pour tous. Qui sont-elles ?

Publié

le

Créé en 2005, le collectif des « maires pour l’enfance » rassemble des maires et adjoints de tous les horizons et de toutes les sensibilités politiques opposés au mariage et à l’adoption par des couples homosexuels. Aujourd’hui, 34 élus de Maine-et-Loire ont adhéré à ce collectif. Qui sont-ils ?

Dévoilé par le collectif des « maires pour l’enfance » et annoncé par le Courrier de l’Ouest, un peu moins de 10% des maires de Maine-et-Loire ne célébreront pas le mariage pour tous ou se feront représenter comme le prévoit la loi.

Les communes concernées sont : La Salle-et-Chapelle-Aubry, Saint-Georges-des-Gardes, Chemillé, Le Fresne-sur-Loire, Lué-en-Baugeois, Baugé, Bocé, Longué-Jumelles, La Jaille-Yvon, Thorigné-d’Anjou, Vaudelnay, Landemont, Tancoigné, Coutures, Cholet, Miré, Chênehutte-Trèves-Cunault, Bécon-les-Granits, Villebernier, Saumur, Saint-Laurent-du-Mottay, Carbay, Armaillé, Baracé, Soulaire-et-Bourg, La Pellerine, Dénezé-sous-le-Lude, Noyant, Méon, Chazé-sur-Argos, La Poitevinière, La Chapelle-du-Genêt, Chemiré-sur-Sarthe, Noyant-la-Plaine.

D’autres communes du département pourraient rejoindre cette liste.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Copyright © Angers Info 2019 Trouver la meilleure assurance vie avec Finance Héros ! Comparatif des meilleurs PER 2022 crédit rapide