Manche

Manche : l’opération d’abandon d’arme réussie

Publié

le

Image d’illustration.

L’opération nationale d’abandon simplifiée d’armes, mis en place par l’État, a pris fin ce vendredi 2 décembre. Pour les retardataires, il est toujours possible de les déposer ou de les déclarer.

L’opération d’abandon simplifié d’arme a pris fin. Organisée par l’État, elle vise à détruire les armes rapportées par les habitants. Plusieurs centaines de fusils, armes de poing et munitions ont été récupérées par la gendarmerie. 

813 armes longues, 211 armes de poing, 60 autres armes à feu et de défense et près de 30 000 munitions ont été abandonnés au groupement de gendarmerie de Saint-Lô et au commissariat de Cherbourg, dans la Manche. Par ailleurs, « 438 armes ont été enregistrées dans le Service d’information sur les armes » détaille un communiqué de la préfecture du département. 

« L’abandon des armes non déclarées reste possible et leur enregistrement est obligatoire dans le SIA » précise la préfecture. 

Copyright © Angers Info 2019 Trouver la meilleure assurance vie avec Finance Héros ! Comparatif des meilleurs PER 2022 crédit rapide