Maine-et-Loire

Coronavirus : dose de rappel, passe vaccinal … Les annonces du Premier Ministre

Publié

le

Jean Castex

Le Premier Ministre Jean Castex a pris la parole ce soir alors que la moyenne glissante des cas de coronavirus, sur sept jours, est d’environ 50 000 cas quotidiens, et que près de 3 000 patients atteints sont recensés dans les services de réanimation et soins intensifs.

Un nouveau conseil de défense sanitaire s’est tenu à Matignon, vendredi 17 décembre dans l’après-midi, en réaction à la situation de l’épidémie et à la progression, très rapide, du variant Omicron du Sars-CoV-2. A l’issue de cette nouvelle réunion, le Premier ministre, Jean Castex, a invité « chacune et chacun, vacciné ou non, à se tester dans les heures précédant » les moments de fête, avec un test PCR, antigénique ou un autotest.

Par ailleurs, il a annoncé que le gouvernement allait déposer un projet de loi pour transformer le passe sanitaire en passe vaccinale. Seule la vaccination permettra d’obtenir ce passe, et non plus les tests négatifs. «Un projet de loi sera soumis début janvier pour transformer le passe sanitaire en passe vaccinal», a annoncé Jean Castex précisant que désormais «seule la vaccination sera valable dans ce passe»Le premier ministre veut également «durcir les contrôles et les sanctions pour les faux passes».

La dose de rappel raccourcie à 4 mois

«Dès le 3 janvier, le rappel sera possible dès que l’on aura passé le délai de 4 mois par rapport à la deuxième injection», a également déclaré Jean Castex. «Près de six millions de personnes ne sont toujours pas vaccinées, ce n’est plus possible», a-t-il martelé avant d’indiquer: «Notre meilleure arme, notre seule arme, c’est la vaccination avec trois doses désormais. Avec deux doses, le vaccin efficace à 70% contre les formes graves d’Omicron, et avec 3 doses, plus de 90%.»

Les préfets incités à interdire les concerts et les feux d’artifice à l’occasion des fêtes

Le premier ministre a appelé les Français au «respect strict des gestes barrières, au port du masque» et les a invités à «aérer les lieux clos». «Cela passe par une recommandation simple que notre Conseil scientifique rappellera dans un avis publié demain: moins on est nombreux, moins on prend de risque que ce soit à la maison, dans un restaurant, dans une salle de fête ou un bar, évitons les grandes fêtes, les grands rassemblements où on a vu qu’ils peuvent créer des clusters», a demandé le premier ministre. «Nous faisons confiance à la prudence et à l’esprit de responsabilité des Français», a-t-il ajouté avant d’inciter les Français à se faire tester avant les fêtes.

Les préfets pourront interdire par ailleurs les rassemblements sauvages sur la voie publique pour le 31 décembre, la consommation d’alcool sur la voie publique et inviteront les municipalités à éviter les rassemblements comme les concerts ou les feux d’artifice comme en Loire Atlantique.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

49 − 40 =