Citoyenneté

Maltraitance dans les Ehpad. Vos réactions dans le Maine-et-Loire

Publié

le

Crédit Google. Une résidence Orpéa à Saint Barthélémy d’Anjou

Dans le livre « Les Fossoyeurs » à paraitre aujourd’hui, le journaliste Victor Castanet accuse le numéro un français du secteur de rationner les soins et les repas pour gagner en rentabilité. Olivier Véran envisage une enquête de l’inspection générale.

Une enquête journalistique sur le groupe de maisons de retraite Orpea, l’accusant de mauvais traitements envers les résidents, suscite déjà de vives réactions. Lors des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale, mardi 25 janvier, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé avoir demandé à la ministre déléguée en charge de l’Autonomie, Brigitte Bourguignon, de « saisir » l’entreprise pour qu’elle apporte « des réponses ».

Proche de chez nous à Saint Barthélémy d’Anjou, Le groupe Orpéa dispose d’une résidence pour personnes agées.

Ce matin nous interrogions notre communauté sur les réseaux sociaux sur les dysfonctionnements dans les EHPAD ou résidence privée du Maine-et-Loire en général . Voici un résumé de vos réactions qui ont été nombreuses, plus de 110 commentaires.

Pour la plupart de nos abonnés, ces etablissements ou EHPAD manquent d’humanité, manque de personnel ou de moyen, le manque de changes est « une vraie réalité », certaines personnes nous relatent qu’une douche par personne et par semaine devient la norme dans certains établissements. Tout comme laisser une personne sur un siège tout une journée. Aussi, les enfants de personnes âgées nous indiquent que « la partie « hôtelière » est hors de prix. »

Pour d’autres parfois, le personnel est aussi en cause « il y’a des choses que je vois qui me dépasse…le personnel a souvent aucun scrupule et travaille pour travailler et avoir un salaire.. », la solution pour d’autres « Il faudrait bien plus de surveillance et punir la direction qui ne voit que l’aspect financier ! »

D’autres soulignent que tous les EHPAD ne se ressemblent pas et dans certains tout se passent bien « Faut pas mettre tous les établissements dans le même panier. Ce n’est pas une généralité »

Et le mot de la fin pour cet abonné qui n’est pas choquer par la situation, « Voila 25 ans, c’était déjà les prémices d’une compression de personnels d’accompagnement et de soins ainsi qu’une pression naissante des directions pour en faire plus avec moins de personnel. »

Retrouver ci-dessous l’ensemble de vos réactions après notre consultation

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

54 + = 63