Agriculture

Retour des tracteurs sur les routes de Charente ce mardi

Publié

le

Les agriculteurs charentais expriment à nouveau leur mécontentement ce mardi 30 janvier, en ressortant les tracteurs pour bloquer trois points stratégiques de l’agglomération d’Angoulême.

Déçus par les annonces gouvernementales qui n’ont pas répondu à leurs attentes, ils reprennent leurs actions après quatre jours de blocage la semaine précédente. Au lieu de se joindre au blocage de Paris, les agriculteurs charentais ont préféré se concentrer sur des manifestations dans leur région. Un appel commun de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs (JA) encourage les agriculteurs à se rassembler dans plusieurs endroits à 10h30 avant de converger vers Angoulême. Les points de rassemblement comprennent Chadurie, Mansle, Saint-Genis-d’Hiersac, Chasseneuil, Marthon et Gardes-le-Pontaroux.

Une fois réunis, les agriculteurs se dirigeront vers Angoulême où ils prévoient de bloquer trois sites clés : la préfecture, la direction départementale des territoires (DDT) et l’Office français de la biodiversité (OFB) à Nersac. Avec l’utilisation de paille et de fumier, ils entendent poursuivre leur dénonciation du poids des normes qui pèsent sur leur activité.

Yohann Guédon, secrétaire général de la FNSEA Charente, exprime l’espoir que les 140 mesures proposées au gouvernement seront prises en considération. Malgré les difficultés logistiques pour les agriculteurs qui doivent jongler avec leurs exploitations, il souligne la détermination du secteur à faire entendre ses revendications. « On prend du retard dans les travaux mais on va le rattraper parce qu’on a la faculté de pouvoir travailler le week-end et la nuit, ce que tous les corps de métiers ne font pas », a-t-il confié à Charente Libre.

Parallèlement, un nouveau barrage est installé à Exideuil jusqu’au mardi 30 janvier à 9h, obligeant les camions à emprunter une déviation. De son côté, la Confédération paysanne de la Charente prévoit un rassemblement mercredi à 11h devant les halles d’Angoulême, appelant à des solutions durables pour la sortie de crise des paysans.