Charente

Charente : un an de prison pour un homme qui avait agressé sa femme devant leurs quatre enfants

Publié

le

Yannick M., un habitant de Ruffec âgé de 35 ans, a été condamné à une peine d’un an d’emprisonnement pour des actes de violence, en récidive, à l’encontre de la mère de ses enfants.

Lors des interrogatoires, l’homme a prétendu avoir été agressé par son ex-compagne avec une bouteille, ce qui aurait déclenché sa colère ce samedi 27 janvier à Montignac, où il aurait attrapé son ex-compagne par le col avant de la battre. Nathalie Billington, la présidente du tribunal d’Angoulême, lui a fait remarquer qu’il n’y avait « aucune trace » de cette agression sur lui, comme « aucun souvenir des coups » qu’il a porté à la victime durant cette soirée, parsemée d’insultes et de violence, selon Charente Libre.

Yannick M. a un passé judiciaire chargé avec sept condamnations pour vol, violences aggravées et dégradations de biens. Sans emploi ni permis de conduire, il mène une existence précaire sur un terrain avec sa mère et son frère.

Six mois avec sursis sur l’année de prison

L’intervention des gendarmes cette nuit-là a été rendue possible par l’appel à l’aide de la victime, qui s’était retranchée chez elle après avoir réussi à faire sortir le prévenu. Leurs quatre enfants, âgés de 2 à 11 ans, ont été témoins de la violence et ont été traumatisés par les événements. Malgré tout, Yannick M. n’a pas exprimé de remords envers eux, leur infligeant même des insultes. La procureure, Margaux Jovin, déplore le manque de conscience de l’accusé malgré ses condamnations antérieures. Yannick M. est ainsi condamné à une peine d’un an d’emprisonnement, dont six mois avec sursis assortis d’un mandat de dépôt.