Culture

La fondation du patrimoine et Airbnb font un don pour la restauration du Moulin du Val Hulin à Turquant dans le Maine et Loire

Publié

le

DR – Mécénat Airbnb pour le Moulin du Val Hulin à Turquant dans le Maine et Loire

La Fondation du patrimoine et Airbnb annoncent la sélection des cinq premiers projets lauréats, bénéficiaires du programme « Patrimoine et Tourisme local ». Lancé en novembre dernier par la Fondation du patrimoine, ayant bénéficié de la donation de 5,6 millions d’euros d’Airbnb, permettra de soutenir jusqu’à 200 projets de restauration d’édifices d’intérêt patrimonial, privés et publics, situés dans les territoires ruraux de France métropolitaine.

Selon la Fondation du patrimoine, les sites soutenus doivent présenter un intérêt patrimonial architectural, culturel ou historique. Leur restauration dynamisera le tourisme local, créera de nouvelles opportunités économiques pour les habitants. D’autre part le grand public peut contribuer au financement de ces projets qui font chacun l’objet d’une collecte de dons. La mise en location, l’existence ou le projet d’établissement de relations commerciales entre les porteurs de projets et Airbnb ne constitueront à aucun moment une condition ou un critère dans l’identification et la sélection des projets.

Un monument en Maine et Loire lauréat du programme

Le moulin du Val Hulin à Turquant, implanté à quelques kilomètres de Saumur, est l’un des plus importants moulins à vent du Maine-et-Loire. Construit au-dessus d’habitations troglodytes, il domine la vallée de la Loire. C’est un des monuments emblématiques du village viticole de Turquant.

Un don de 20 000€ pour la restauration.

La partie de l’habitation du meunier, non protégée au titre des monuments historiques, nécessite une restauration urgente de ses toitures, ainsi que des maçonneries extérieures. Ces bâtiments ont obtenu le label de la Fondation du patrimoine en 2021.

Les travaux de couverture ont débuté par la réparation des charpentes en bois pour permettre la pose d’ardoises naturelles de 5 mm d’épaisseur et de gouttières en zinc prépatiné, ainsi que la réfection des faîtages en terre cuite. Les travaux de façades vont concerner le remplacement de pierres de taille en tuffeau sur les parties basses et les encadrements de baies, ainsi que la pose d’enduits sur les soubassements. La fin des travaux est prévue pour décembre 2022