Angers

Open Angers Arena Loire : en route vers la 4e édition ?

Publié

le

Le court central de l’Open Angers Arena Loire.

L’Open Angers Arena Loire, tournoi de tennis féminin, a rencontré un franc succès pour ses trois premières éditions. De quoi inviter à continuer l’aventure pour un quatrième opus, qui n’attend plus que le soutien des collectivités après avoir trouvé des sponsors remplaçant le partenaire majeur P2i.

Après trois éditions couronnées de succès, l’Open Angers Arena Loire s’inscrit dans le paysage sportif mondial comme l’un des tournois de tennis féminin les plus remarquables de sa catégorie (WTA 125). Créé en 2021, il avait été reconnu meilleur tournoi des catégories WTA 125 et 250 en France en 2021, plébiscité par les joueuses tricolores.

Deux nouvelles distinctions

Récemment, il vient d’être honoré de deux nouvelles distinctions prestigieuses, ce qui fait de lui un tournoi déjà multimédaillé : élu le troisième plus beau tournoi féminin du monde dans la catégorie WTA 125 en 2022 et 2023, soutenu par les joueuses et les représentants de la WTA ; et premier tournoi féminin mondial en termes de fréquentation dans cette même catégorie l’an passé, avec 18 000 spectateurs.

La récompense d’un gros travail de l’organisation, que souligne le tennisman angevin Nicolas Mahut, directeur du tournoi : « Cette réussite sportive et ce succès populaire sont le fruit d’un travail acharné de l’équipe organisatrice et de l’investissement de nos partenaires privés, ainsi que d’un engagement fort de la part des collectivités locales. »

De nouveaux partenaires mais pas de sponsor titre après P2i

L’annonce du retrait du partenaire titre P2i, en fin d’année dernière, a un temps jeté un trouble sur la poursuite du tournoi, nécessitant de nouveaux partenaires. L’organisation dit avoir déniché de nouveaux partenaires majeurs, ce qui lui a permis de combler ce déséquilibre : « À ce jour, nous n’avons pas trouvé de sponsor titre, mais de belles entreprises rejoignent l’aventure en tant que partenaires majeurs, et viennent de fait compenser financièrement le retrait de P2i », détaille Nicolas Mahut.

Ces engagements doivent rendre possible la tenue d’une quatrième édition du tournoi. « Maintenant, pour mettre la 4e édition sur les rails, il ne nous reste plus qu’à confirmer le soutien de la part des collectivités (30% du budget), dont nous attendons un engagement fort et identique aux précédentes éditions, notamment en vertu de leur soutien déclaré au sport féminin », appelle Nicolas Mahut.

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

59 − 57 =