Angers

Municipales – Angers. Les projets de Frédéric Béatse pour la Doutre, et le quartier des Hauts de Saint Aubin.

Publié

le

Credit AM - Frédéric Béatse , maire et candidat aux prochaines élections municipales à Angers

Credit AM – Frédéric Béatse , maire et candidat aux prochaines élections municipales à Angers

Ce vendredi 28 février, Frédéric Béatse, actuel maire de la ville d’Angers, faisait part à la presse de son programme pour les élections municipales. Présenté sous le signe de la continuité, et fort d’une douzaine d’engagements, ce programme s’articule autour de deux axes majeurs : le quartier de la Doutre, et le quartier des Hauts de Saint Aubin.

Frédéric Béatse, actuel maire d’Angers, et candidat pour un nouveau mandat, était accompagné ce vendredi par 7 de ses collaborateurs, afin de présenter les grandes lignes de son programme axé sur les quartiers des Hauts de Saint Aubin et de la Doutre.

Pour l’ancien quartier de l’outre-Maine, le candidat s’engage à créer un secteur protégé dans le Plan Local d’Urbanisme, afin de « préserver l’identité de la Doutre ». Des aménagements seront faits : l’allée des platanes de la Place la Rochefoucauld sera revue, et les abords de la base d’aviron seront aussi réaménagés. Enfin, la ville d’Angers continuera d’embellir l’île Saint Aubin, pour que les angevins puissent profiter de cet espace naturel proche de la ville.

Pas de nouveau pont, ni de rallongement de la ligne B puisque le tramway passera sur le pont de Basse Chaîne, préservant ainsi le cœur de la Doutre. Un nouveau parking sera créé aux abords du CHU et un nouveau plan de circulation devrait le rendre plus accessible aux usagers, notamment pour les urgences dont l’esplanade devrait être réaménagée. Toujours outre-Maine, l’avenue René Gasnier sera rénovée afin d’offrir plus de confort aux riverains. D’autres rues feront aussi l’objet de travaux un peu partout dans Angers.

Frédéric Béatse a pour projet de créer un « campus de l’électronique » autour de l’ESEO (Ecole Supérieur de l’Electronique de l’Ouest), dans le quartier des Hauts de Saint Aubin. L’électronique étant un pôle de performance important pour la région angevine, le maire souhaite rassembler dans ce quartier les entreprises et les établissements d’enseignement supérieur liés à l’électronique.

Au niveau des aménagements, la construction de « nouvelles Maisons Angevines », permettant de loger chacune une famille de 5 personnes, devrait être mise en place d’ici peu, aux Hauts de Saint Aubin. Des « lanières vertes », de grands espaces verts aménagés, lieux de « rencontre et de partage », verront également le jour afin d’embellir le quartier. Une nouvelle maison de quartier ouvrira ses portes d’ici 2020, et une résidence pour personnes âgées sera construite près du tramway, de la cité Nelson Mandela et des cités universitaires. Tout cela dans le but de renforcer le lien social entre les générations.

Pour finir, le quartier Verneau continuera de se métamorphoser puisque 10 bâtiments sur 18 ont été détruits, soit un total de 400 logements, ce qui à obliger la ville à reloger les 279 familles qui y vivaient. 380 logements neufs remplaceront les vieux immeubles et de nombreux commerces devraient s’ouvrir bientôt.

Mathieu Batardière

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
2 Commentaires

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

78 − = 68