Politique

La ville du Mans retenue pour accueillir un service du ministère de l’intérieur

Publié

le

DR – La ville du Mans retenue pour accueillir un service du ministère de l’intérieur

Gérald DARMANIN, ministre de l’Intérieur, avait annoncé, lors de son déplacement à la préfecture de Corrèze en septembre 2021, que des agents du ministère, en poste en Ile-de-France, seraient réinstallés dans des villes candidates à les accueillir.

Cette initiative faisait suite au comité interministériel à la transformation publique du 23 juillet dernier à Vesoul, lors duquel le Premier ministre avait annoncé poursuivre la relocalisation des emplois hors de l’Ile-de-France, hors des grandes métropoles. Le souhait du Président de la République et du Gouvernement est ainsi de contribuer à renforcer la proximité de l’État avec les Français, d’offrir une opportunité pour les villes qui accueilleront ces nouveaux emplois et de répondre à l’aspiration de nombreux agents de l’État de travailler dans un autre cadre de vie.

Le ministère de l’Intérieur a reçu de nombreuses candidatures de villes disposées à accueillir l’un des 20 services de l’État destinés à se relocaliser, issus de l’administration centrale du secrétariat général du ministère, de la direction générale de la Police nationale, de la direction générale de la Gendarmerie nationale, de la direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises et de la délégation à la sécurité routière. Ces candidatures ont été examinées à partir d’une grille de critères tenant compte de l’offre immobilière, mais aussi du cadre de vie, de la mobilisation locale autour du projet, et de l’appui que pourrait apporter cette implantation pour soutenir le développement local.

20 villes ont ainsi été retenues pour accueillir des services d’administration. Dans un communiqué de presse, la préfecture de la Sarthe annonce que la ville du Mans a été retenue pour accueillir l’Office central de lutte contre le travail illégal, rattaché à la Direction générale de la Gendarmerie nationale (DGGN).

Selon le maire du Mans, Stéphane Le Foll, un appel du Premier Ministre a été reçu hier, l’informant que la Ville du Mans serait le site d’accueil de services de la Direction Générale de la Gendarmerie Nationale. Il précise que ce seront 50 agents de l’État, travaillant à Office Central de Lutte contre le Travail Illégal qui viendront s’installer au Mans. L’installation est prévue en 2025, après une phase de travaux.