Citoyenneté

Coronavirus. Mariages, comment on s’organise cette année ?

Publié

le

Comme en 2020, la crise du coronavirus va très fortement perturber la saison des mariages cette année, au point de pousser certains couples à reporter cette célébration. Pour ceux qui choisiraient de maintenir ce rendez-vous dans les mois à venir, il faudra composer avec de nombreuses contraintes.

Le Covid-19 continue de sévir dans toute la France, avec plusieurs départements en situation de semi-confinement pour plusieurs semaines au moins. Mais, dans le même temps, la saison des mariages s’ouvre et de nombreux couples espèrent profiter des beaux jours pour se dire « oui », en partageant ce moment avec leurs proches. Mais que prévoit la loi pour la célébration et la fête des futurs mariés, compte tenu de la situation sanitaire ?

Face au maire, il n’était pas possible, au départ, de dépasser la jauge de six personnes en incluant les mariés. Mathématiquement, le compte n’est pas bon si l’on additionne les parents du couple et les témoins, avec huit personnes a minima. On oublierait également les grands-parents, qui devraient rester dehors. « Cela a changé, avec désormais une adaptation au lieu. Aujourd’hui, mon conseil est de négocier avec le maire en fonction de la taille de la salle des mariages. » explique Roland Perez, avocat

Ni restaurant, ni salle de réception

Coté cérémonie religieuse, le nombre d’invités peut être élargi, à condition de respecter un protocole sanitaire strict, à savoir deux sièges libres entre chaque personne ou entité familiale. Seule une rangée sur deux doit être occupée, sans oublier les masques pour toute personne de plus de 11 ans.

Pour la fête à proprement parler, cela coince vraiment. Pour tous les établissements recevant du public comme les restaurants, les châteaux ou autres salles d’événements, aucune fête n’est possible. « Il reste donc les domiciles privés ou des locations d’appartements sur les plateformes, avec toujours, de toute façon, un nombre limité d’invités. » poursuit l’avocat. Cela dépend ensuite de la configuration du lieu privé. On sait hélas que les fêtes de mariage sont des clusters géants, il faut donc particulièrement faire attention. Sur l’attestation, « il faut cocher « motif impérieux » pour assister à la cérémonie. »

Des mariages tests ?

Enfin, on a parlé ces dernières semaines de « mariages tests ». Les professions des organisateurs de mariages, tout comme les DJ, sont vent debout contre les restrictions actuelles sur leur secteur et tentent d’imposer l’idée d’un mariage test avec 100 invités maximum et le respect des gestes barrières. Ils prévoient des tests PCR avant et après, et un diner servi à table avec des convives assis à distance et des masques portés sur la piste de danse. Cette idée est à l’étude du côté du gouvernement.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Copyright © Angers Info 2019 Trouver la meilleure assurance vie avec Finance Héros ! Comparatif des meilleurs PER 2022 crédit rapide