Justice

Maine-et-Loire. Les gendarmes mettent fin à un trafic qui arrosait 3 départements.

Publié

le

Les militaires de la compagnie de gendarmerie de Segré-en-Anjou-Bleu (Maine-et-Loire) , qui, après plusieurs mois d’investigations, ont permis de mettre fin à un trafic de stupéfiants organisée depuis la commune déléguée de Chatelais.

Les militaires de la compagnie de gendarmerie de Segré-en-Anjou-Bleu (Maine-et-Loire) , qui, après plusieurs mois d’investigations, ont permis de mettre fin à un trafic de stupéfiants organisée depuis la commune déléguée de Chatelais.

Un individu, décrit comme dangereux et lourdement armé, y dirigerait un réseau alimentant le Segréen mais aussi Angers, la Mayenne et la Sarthe. Entouré d’une équipe de chauffeurs et de livreurs il s’approvisionnerait sur la métropole angevine, Paris, Le Mans, et jusqu’à Rouen, en divers produits stupéfiants.

Le 22 mars une vaste opération judiciaire est déclenchée visant à interpeller, simultanément les membres de l’équipe. Les perquisitions réalisées dans les différents domiciles permettent de saisir près de 2kg de résine de cannabis, herbe de cannabis, cocaïne héroïne, amphétamines et ecstasy, de l’argent et 4 armes dont un fusil classé arme de guerre ainsi que des munitions

Sept individus ont été déférés devant le procureur de la République d’Angers et condamnés à des peines de prison

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

31 − 29 =