Angers

Robin Gaborit : « Enfant, c’était les Ducs d’Angers que je venais voir »

Publié

le

Robin Gaborit : la bonne pioche des Ducs d'Angers

A 21 ans, le capitaine de l’Equipe de France des U22 débarque aux Ducs d’Angers. Après une saison pleine de promesses aux Diables Rouges de Briançon, le jeune attaquant originaire de Cholet fera l’objet de toutes les attentions chez les Ducs version 2012-2013. Rencontre avec l’un des grands espoirs du hockey sur glace français.

Vous êtes au tout début de votre carrière… Pouvez-vous présenter votre parcours de hockeyeur jusqu’à maintenant ?

« En effet, c’est le tout début de ma carrière professionnel. J’ai tout d’abord commencé le hockey à Cholet, à l’âge de 4 ans où j’ai joué jusqu’à l’âge de 14 ans. Je suis ensuite parti jouer à Rouen, durant 3 ans. J’ai eu l’opportunité d’intégrer la Ligue Magnus à 17 ans avec l’équipe du Mont-Blanc pour laquelle j’ai joué durant 2 ans. J’ai alors décidé de tenter ma chance au Québec, dans la ligue junior AAA à Terrebonne où je n’ai d’ailleurs pas pu jouer pour des raisons de nationalité. Le club de Briançon m’a alors donné ma chance la saison dernière, pour effectuer un retour en France dans une bonne organisation. Me voilà maintenant à Angers ! »

Pourquoi avez-vous choisi de signer aux Ducs d’Angers ? Est-ce le souhait de vous rapprocher de Cholet, votre ville de naissance ?

« Je pense que l’équipe d’Angers peut m’apporter beaucoup, c’est un club qui a de l’ambition et qui a une équipe compétitive chaque année. C’est sûr que le fait de me rapprocher de Cholet a beaucoup joué, ça a d’ailleurs été un point majeur dans ma décision. Jouer au hockey à haut niveau et par la même occasion proche de chez soi est une occasion que tout joueur de hockey envie dans sa carrière. »

La victoire des Ducs en quart de finale de play-offs face à votre ancienne équipe, Briançon, vous a-t-elle influencé dans le choix de votre transfert ?

« Pas du tout mais comme je vous l’ai dit, deux choses m’ont poussé à signer aux Ducs… Le fait de me rapprocher de chez moi, tout d’abord, et le projet sportif d’Angers bien entendu, qui s’annonce très intéressant. J’ai toujours eu envie de jouer pour les Ducs d’Angers. Quand j’étais enfant, c’était déjà les Ducs que je venais voir à la patinoire du Haras. »

Avec votre arrivée plus la prolongation de contrat de Valentin Michel et Charlie Doyle, il est clair que Jay Varady fait confiance aux jeunes. Avec une équipe aussi rajeunie, jusqu’où pensez-vous que les Ducs peuvent aller la saison prochaine ? Pensez-vous au titre ?

« En effet l’équipe sera jeune, mais elle sera entourée de joueurs cadres qui sont à Angers depuis quelques années, ils connaissent l’organisation et vont donc nous guider, nous les jeunes, dans la bonne direction. Je pense que, dans une équipe, la mixité des âges peut vraiment engendrer de bonnes choses sur la glace. La saison prochaine et comme chaque année, Angers aura une équipe très compétitive. Nous aurons les moyens d’aller loin. Tout sportif de haut niveau souhaite gagner des titres donc oui, bien sûr, je pense que toutes les conditions sont réunies pour ramener un titre en Anjou la saison prochaine. »

Grâce à votre bonne saison 2011-2012 avec les Diables Rouges de Briançon, vous avez été sélectionné à quelques reprises en Equipe de France A. Pensez-vous que cela sera suffisant pour participer aux Championnats du Monde en Suède et en Finlande, au mois de mai ?

« J’ai reçu il y a quelques semaines ma convocation en tant que remplaçant pour les Championnats du Monde 2012. En prime, ce lundi matin, j’ai eu la bonne surprise d’être appelé par le staff pour participer à au moins une semaine du camp d’entrainement de l’équipe de France, à Rouen. Je vais jouer ma carte à fond, puisque de toute manière, personne ne sait ce que nous réserve la suite … »

Guillaume Murian

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
1 Commentaire

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

61 − 56 =