Sante

Tests salivaires, autotests…. des changements dans les écoles

Publié

le

26 avril, rentrée des enfants à l’école après de longues vacances de Pâques. © Gabriela Richou

À partir d’aujourd’hui, les écoles ré-ouvrent et quelques unes vont proposer des tests salivaires pour les élèves et des autotests pour le personnel, notamment les enseignantes et enseignants. William Marois s’est rendu à l’école Les Grandes Maulevries, pour être présent lors de la distribution des autotests ainsi qu’à la campagne de tests salivaires.

William Marois, le Recteur de la Région académique Pays de la Loire et de l’Académie de Nantes, s’est rendu aujourd’hui à l’école Les Grandes Maulevries pour assister à la distribution des autotests aux enseignants ainsi qu’à la campagne de tests salivaires réalisée.

Le test salivaire, réalisé aux enfants, « est très fiable, on perd seulement 6-10% de fiabilité en comparaison au PCR, qui reste le plus fiable » explique la docteur Larget-Piet du laboratoire Horizon. En tout cas, ce qui est vrai, c’est qu’il reste plus fiable que le test antigénique. Les 256 enfants qui se sont fait tester aujourd’hui ont une autorisation préalable de leurs parents.

D’un autre côté, les autotests ont été distribués aux enseignants et ils sont utiles pour les personnes âgées de plus de 15 ans. Ils doivent Être utilisés quand la personne n’a pas de symptômes, 2 fois par semaine, pour faire le dépistage. « Ils ont une efficacité de 99% » a expliqué la docteur Rousseau, médecin scolaire.

La protection civile ainsi que des médiateurs de l’éducation nationale ou de l’ARS sont présents pour aider les experts au moment de la réalisation des tests salivaires aux enfants.

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + = 8