Agriculture

Dans le Maine-et-Loire, le manque d’eau inquiète les agriculteurs qui appellent à la mobilisation des surfaces en herbe

Publié

le

Credit CA-HDF-

Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Maine-et-Loire. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au-dessus des normales de saison et par une vague de gel qui a fait les dégâts que l’on sait. Une sécheresse de surfaces est apparue et le monde agricole scrute désormais les bulletins météo pour savoir quand la pluie va faire son retour.

Et elle est très attendue car les blés ont grandement besoin d’eau en ce début de printemps et ils peinent à décoller, laissant craindre un déficit de rendement mais aussi de paille. Quant aux semis de printemps (maïs, tournesol) ils ne pourront se faire dans de bonnes conditions s’il ne pleut pas dans les prochains jours.

De leur côté, les éleveurs ont déjà des craintes sur le potentiel de leurs prairies avec une herbe qui ne pousse pas. Ajoutée à cela des stocks de fourrages parfois proches de zéro, les craintes sont donc plus que jamais légitimes.

Sans crier à l’alarmisme, « la FDSEA et les Jeunes Agriculteurs demandent à ce que tous les fourrages soient d’ores et déjà mobilisées pour répondre à ces inquiétudes ». Les deux syndicats appellent notamment les collectivités locales et le Département de Maine-et-Loire à mettre à disposition toutes les zones en herbe (délaissées, abords de zones d’activités, terrains non exploités, banquettes de bords de route…) qui pourraient être fauchées et récoltées par les éleveurs dans le besoin. Cet appel s’adresse également aux particuliers qui ont des parcelles en herbe afin de les mettre à disposition.

Les mises en relation doivent se faire de gré à gré, l’objectif étant qu’au lieu de broyer certaines parcelles, celles-ci soient proposées à des agriculteurs. Ces derniers sont aussi appelés à solliciter leurs mairies, communautés de communes, voisins… qui auraient des parcelles disponibles.

« La situation n’est pas encore alarmante et il ne s’agit pas de noircir la situation, mais nous savons déjà que la météo des prochains jours sera déterminante. L’anticipation est toujours de bon conseil, surtout avec une météo de plus en plus capricieuse pour les agriculteurs angevins. » concluent les agriculteurs dans un communiqué.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

73 − 70 =