Sport

Angers. L’IceParc va accueillir trois événements majeurs du patinage artistique

Publié

le

Nathalie Péchalat, présidente de la Fédération Française des sports de glace et Christophe Béchu, maire de la Ville d’Angers signent un protocole d’accord, le vendredi 6 mai, à Angers.

La Ville d’Angers, représentée par Christophe Béchu et la Fédération Française des sports de glace, représentée par Nathalie Péchalat viennent de signer un protocole d’accord qui formalise l’accueil de trois événements majeurs, à l’IceParc d’Angers.

Un protocole d’accord vient d’être signé entre la Ville d’Angers et la Fédération Française des sports de glace. Christophe Béchu qualifie cette convention comme étant « pluriannuelle, ambitieuse et globale » puisqu’elle formalise l’accueil des 27 et 28e éditions du Grand Prix de France ISU (International Skating Union) de patinage artistique et de danse sur glace, en novembre 2022 et 2023. Le troisième événement prévu sera le Championnat du Monde Juniors de patinage synchronisé, qui aura lieu en mars 2023. L’accueil de ces trois événements majeurs du calendrier est « une immense fierté » pour le maire de la Ville.

Un engagement pour les deux parties signataires

Par la signature de cet accord, la Ville d’Angers s’engage à soutenir financièrement la Fédération pour l’organisation de ces événements. Elle devra aussi assurer la logistique des différentes manifestations et la mise à disposition des installations de l’IceParc d’Angers. La Fédération prend l’engagement d’organiser ces trois événements majeurs sur la territoire Angers, à l’IceParc.

Un « public nouveau » pour un sport nouveau

À ce titre, les deux parties signataires du protocole souhaite faire la « promotion du sport féminin », explique Nathalie Péchalat. Ainsi, l’IceParc pourrait aussi ouvrir ses portes lors des entraînements et des répétitions des sportifs et sportives, afin de faire découvrir ces sports au plus grand nombre. Les championnats pourraient se voir accueillir un « public nouveau », puisque les élèves des écoles, collèges et lycées d’Angers auront le privilège d’assister à ces événements.

La Ville et la Fédération espèrent retrouver les angevins et angevines à cette occasion. Des événements qui, pour la première fois, ne seront pas du hockey sur glace, ce qui semble séduire Christophe Béchu, frustré de retrouver « trop de hockey et pas assez de sports de glace » au sein de l’IceParc.

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

22 − 20 =