Angers

A Angers, 12 artistes réfugiés ukrainiens se rassemblent pour créer un cirque

Publié

le

Alexandra Savina et son numéro de manipulation de cerceau.

Ce mardi 10 mai 2022 avait lieu la présentation du crique Zirka, composé d’artistes réfugiés ukrainiens. Actuellement installé sous un chapiteau à Terra Botanica, leur premier spectacle débutera début juin.

«Il y a quelques semaines, on est venu me proposer ce projet, je ne savais pas si nous allions être capable de créer un tel spectacle fait par nos amis ukrainiens. Ils ont des talents et c’est notre devoir de les mettre en oeuvre» déclare Florence Dabin, présidente du Département et du conseil d’administration d’Anjou Théâtre. Ce projet va voir le jour notamment grâce à la collaboration du Département de Maine-et-Loire et de l’établissement public de coopération culturelle Anjou Théâtre. Ce projet symbolise l’engagement auprès de la population ukrainienne et plus particulièrement auprès des artistes exilés, réfugiés en France.

Des artistes professionnels

A l’issue de la présentation du projet, deux des artistes de la troupe ont montré tout leur talent lors d’un numéro de cerceau aérien par la jeune Anastasia Rybchinska et de jonglage avec des Hula-hoop par l’artiste Alexandra Savina qui a déjà performé un peu partout en Europe, en Russie et aux Etats-Unis. Nul doute, ces artistes ont du talent, l’artiste Serhii Koblykov a participé au Plus Grand Cabaret du Monde. Vyacheslav Iroshnikov, quant à lui, a été médaillé d’or au Festival mondial du Cirque de Demain. Beaucoup de ces artistes sont aussi diplômés de l’école de Cirque de Kiev. Tous seront rémunérés comme des intermittents du spectacle prévu par la législation française.

Une capacité d’accueil de 500 places

Le chapiteau dans lequel la troupe du cirque Zirka (signifie étoile en ukrainien) présentera son spectacle pourra accueillir jusqu’à 500 personnes et les tarifs seront aux choix en fonction de la situation familiale. Pour accompagner les artistes dans ce projet, les metteurs en scène Gérard Fasoli et Christophe Huysman sont à leur côté. Le premier évolue dans le monde du cirque en tant que trapéziste depuis 35 ans et a dirigé l’Ecole supérieur des Arts du Cirque à Bruxelles durant cinq ans. Le second est acteur, auteur et metteur en scène.

Une tournée

Les porteurs de ce projet ne cachent pas leur ambition, ils espèrent que le spectacle puisse partir en tournée jusqu’en décembre. Pour cela, ils attendent de la part des collectivités un soutien financier et logistique et aussi des actions bénévoles pour permettre au projet de prendre vie.