Angers

La Pride se tiendra ce samedi à Angers

Publié

le

Les membres de l’association Quazar : Stéphane Corbin (derrière à gauche), Ludovic (derrière à droite), et Amélie (à droite).

La 22e édition de la Pride d’Angers se tiendra samedi. Cette année, c’est autour du thème des transidentités que la Pride est organisée. Au programme, stand de prévention et documentation, animations et marche des fiertés au coeur du centre ville d’Angers.

« Transidentités, stop à notre psychiatrisation forcée ». La 22e édition de la Pride Angevine se déroulera le 14 mai prochain. Le programme est chargé : début des festivités à 11 heures, à l’esplanade coeur de Maine avec l’ouverture du village des Fiertés (stands associatifs, animations, repas, y compris vegan et scène musicale). La journée continue avec la célèbre marche des Fiertés dans les rues d’Angers (avec parcours adapté aux personnes handicapées) puis s’en suivra une prise de parole sur la place du Ralliement (traduit en langue des signes). La soirée continue avec un before au bar L’Entre 2, au 90 rue Lionnaise, puis le rendez-vous est donné au Chabada pour une soirée spéciale Pride avec de célèbres DJ et des animations.

Le programme de la Pride d’Angers est organisé en association avec Quazar et avec le soutien de DILCRAH, FDVA et la région Académique des Pays de la Loire.

Les transidentités au coeur de l’événement

À chaque pride son thème. Cette année, la parole est donnée aux personnes transgenres, agenres, non-binaires et intersexes, avec pour slogan : « Transidentités, stop à notre psychiatrisation forcée ». Le message est clair, la communauté appelle à la dépsychiatrisation totale des parcours de transition. Dans le Maine-et-Loire, les médecins demandent une attestation de la part d’un psychiatre, qui prouve que la volonté de transition n’est pas « qu’un effet de mode » avant d’entamer la procédure.

« Les personnes trans ne sont pas malades » explique Amélie, qui a dû procéder à sa transition à l’extérieur du département ne voulant pas se soumettre à ce test psychiatrique et ajoute « un psychiatre ne saura jamais aussi bien que nous ce que nous sommes ». À ce titre, les membres de l’association précisent que la transidentité a été retirée des maladies mentales par l’Organisation Mondiale de la Santé, depuis le 1er janvier 2022.

L’association Quazar entend entamer une procédure en justice pour lutter contre la psychiatrisation des personnes transgenres dans le Maine-et-Loire, « c’est le seul moyen qui existe », selon Stéphane Corbin.

Festipride jusqu’au 9 juin

Si la pride d’Angers se tiendra ce samedi, un grand nombre de rendez-vous militants et informatifs sont donné jusqu’au 9 juin prochain. La programmation complète des événements est à retrouver sur le site internet de l’association Quazar.

Copyright © Angers Info 2019 Trouver la meilleure assurance vie avec Finance Héros ! Comparatif des meilleurs PER 2022 crédit rapide