Immobilier

Angers : Le quartier Saint Serge se « Métamorphose » avec la pose d’une première pierre

Publié

le

Christophe Béchu, Maire d’Angers, participe à la pose de la première pierre du projet « Métamorphose ». Crédit : Jimmy Joubert / Angers Info

Avec l’IceParc en arrière-plan, la première pierre du projet « Métamorphose » a été posé par Michel Giboire, Christophe Béchu et plusieurs élus. Cette première pierre marque le début de 3 années de travaux en plein cœur du quartier Saint-Serge.

Peu avant midi, ce mardi 25 mai, le quartier Saint-Serge accueillait la pose de la première du projet « Métamorphose », à quelques mètre de la patinoire Angers IceParc. Michel Giboire, président du Groupe Giboire, Christophe Béchu, maire d’Angers, et les architectes Hamonic & Masson ont, à tour de rôle, déposé du ciment pour déposer la première pierre d’un projet monstrueux.
Dans le quartier Saint-Serge, c’est un bâtiment de 25 900m² qui va sortir de terre pour une livraison en 2024.

Au total, ces 25 900m² seront répartis pour recevoir 4 000m² dédiés à des activités loisirs et commerces comme une salle d’escalade, une salle de fitness, un restaurant, deux jardins et une serre méditerranéenne. 12 000m² de bureaux seront dédiés à l’accueil d’un pôle économique avec, comme principaux occupants, la CCI et l’Aldev. L’enseignement supérieur sera présent avec 3 000m² de surface et 76 logements en co-living seront également présents. Le maire d’Angers a précisé qu’un « hyperviseur », projet de smart city, sera présent sur le site pour s’investir dans la transition écologique.

La vue du projet Métamorphose, depuis le parvis de la patinoire Angers IceParc. Crédit : Imagine Angers

Un 3e projet d’Imagine Angers

Ce projet « Métamorphose » a vu le jour en 2017 lors de la dépose des dossiers pour « Imagine Angers ». En 2018, Michel Giboire voit ce projet, pensé par les architectes Hamonic & Masson, retenu dans les 6 projets de la ville d’Angers. Ce n’est qu’en février 2020 que le permis de construire est délivré avant de voir ce projet démarré, en mai/juin 2021. Après l’Arborescence, à Gambetta et la Tour Tip, dans les Hauts-de-Saint-Aubin, Métamorphose est le 3e des 6 lauréats à voir ses travaux démarrer. Des travaux réalisés par 80% d’entreprises provenant des Pays-de-la-Loire, dont 45% du Maine-et-Loire.

Par ailleurs, le quartier Saint-Serge n’a pas fini son changement de visage puisque, dans les années à venir, un projet similaire à « Métamorphose », qui avait été proposé par Link City lors de l’appel à projet, est en discussion. Christophe Béchu a affirmé ces discussions lors du discours de la première pierre de Métamorphose.

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + 5 =