Culture

Coronavirus. Dans le Maine-et-Loire et ailleurs en France, ce qui ne changera pas au 2 juin.

Publié

le

Archives – Le festival Tempo Rives fête ses dix ans.

Ce mardi 2 juin, Le Maine-et-Loire et le reste de la France entreront dans une nouvelle phase du déconfinement, trois semaines après qu’une partie des restrictions imposées en raison de la crise de la Covid-19 aient été levées. Mais l’heure n’est pas à la reprise de « la vie d’avant » et des restrictions continuent de s’imposer.

Comme l’avait  indiqué le secrétaire d’État aux Transports Jean-Baptiste Djebbari en milieu de semaine, Édouard Philippe a confirmé ce jeudi 28 mai que le port du masque restera obligatoire dans les transports (bus et tram chez Irigo, sur le réseau régional Aléop et national SNCF), que soit le train, le bus, l’avion ou les transports urbains. Pour l’Île-de-France, l’attestation employeur reste obligatoire pour accéder aux transports aux heures de pointe.

Les grands rassemblements restent aussi proscrits : les rassemblements restent limités à 10 personnes dans l’espace public. Les cinémas ne rouvriront que le 22 juin alors que les discothèques, salles de jeux, stades, hippodromes resteront fermés au public jusqu’au 21 juin. Les sports collectifs et de contact sont interdits (en dehors des professionnels). Pour le moment, la Ville d’Angers maintient l’annulation du Feu d’artifice du 14 juillet, Tempo Rives et les Accroche-coeurs. 

Les frontières à l’intérieur de l’Union européenne sont fermées jusqu’au 15 juin. Au-delà de cette date, la France est « favorable » à leur réouverture sans quatorzaine. Pour les frontières extérieures, une décision collective des États européens devrait être prise « à l’horizon du 15 juin. »

Dans les zones oranges

L’Île-de-France, la Mayotte et la Guyane sont classées en orange, ce qui signifie que les conditions de déconfinement sont légèrement plus strictes. Dans ces régions, les restaurants et bars ne pourront pas rouvrir leurs salles : ils ne pourront ouvrir que leur terrasse.

Les hébergements touristiques, les villages vacances et les campings, qui peuvent rouvrir à partir du 2 juin en zone verte, devront attendre le 22 juin dans la zone rouge, de même que les piscines, salles de sports et gymnases.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 4 = 4