Angers

Gnawa diffusion et Les tambours du Bronx aux Traver’Cé Musicales des Ponts-de-Cé.

Publié

le

DR – Les Tambours du Bronx

Nouvelle édition pour le festival Les Traver’Cé Musicales qui se tiendra les 6 et 7 juillet 2013 aux Ponts-de-Cé. Comme tous les ans, le coeur du festival est installé dans les douves du château du Roi René d’Anjou,tout près des bords de Loire.Le premier festival de musique gratuit sur un week-end dans le Maine et Loire (16 000 spectateurs en 2012) mêlera une fois de plus concert, fanfares, convivialité et jeux. Deux groupes à l’honneur cette année, Gnawa diffusion et Les tambours du Bronx.

Samedi 6 juillet

Depuis 2005, le collectif barcelonnais CALIMA incarne le renouveau du flamenco avec sa fusion unique : « el nuevo flamenco » qui puise aussi bien dans le jazz et la bossa que dans le rap et la musique africaine. Leur 1er album « AZUL » sorti en 2007chez EMI est nominé aux Grammy Latinos comme « meilleur album flamenco ». Forte de son succès en Espagne, la formation menée par Juanlu (fondateur de Ojos de Brujo) prend désormais une dimension internationale en participant à nombre de festivals en Europe. Sur scène, c’est une explosion de couleurs et de sonorités rythmée par les palmas et les pas de danse de Laura. Leur dernier album « Solar volar » est sorti le 15 février 2012.12 ans de voyage déjà pour cette Caravane bariolée qui Passe mais ne s’arrête pas ! Avec la Tziganie en toile de fond, LA CARAVANE PASSE se revendique comme un groupe de musique actuelle.

Des rythmiques rock, swing, hip-hop et ska se mélangent à des mélodies aux harmonies nomades, cuivrées et électriques. Après 4 albums, le groupe continue joyeusement d’ouvrir les frontières. Pas de communautarisme musical pour les cinq intergitans du spectacle. La Caravane Passe est aujourd’hui de retour pour porter la bonne parole : soyons tous «Gypsy for one day» !

Groupe phare de la world music, GNAWA DIFFUSION est de retour ! Après leur séparation en 2007, on ne pensait plus voir le groupe se réunir à nouveau, mais les revoici avec la même rage de vivre. Lors de la tournée 2012 passant par le Japon, l’Algérie, le Canada, l’Allemagne et la France, tous les concerts ont été un vrai succès ! Leur nouvel album « Shock el Hal » est dédié aux enfants des révolutions arabes avec un propos lucide et sans détour : Gnawa Diffusion reste l’un des rares groupes qui ait une préoccupation politique et sociale. Il fait feu de tout bois contre les multinationales, les fanatiques, la bourse et autres fabricants de guerre.

Dimanche 7 Juillet

Si ONCLE STRONGLE est le seul groupe de garage swing du vieux continent ce n’est pas par hasard. Groupe anglophone, c’est avec le rock et la pop que ses membres éduquent leurs oreilles, entre la douceur des harmonies vocales des beatles et la rudesse du punk. Cette curieuse alchimie qui opère lorsqu’ils se mettent au jazz en commencant par les origines : les années 20, puis 30 et 40, jusqu’aux 50’s. Voilà une vague idée de l’esthétique savoureusement rétro mais décomplexée d’un groupe qui aime les belles mélodies, chantées souvent à plusieurs voix et les rythmes qui font bouger les hanches. Une formation qui aime aussi innover, surprendre son public avec des morceaux tantôt légers, tantôt durs ou mélancoliques.

KUNBE, qui signifie «rencontre» en bambara, est le fruit de plusieurs années de coopération entre musiciens angevins et musiciens maliens. Le groupe s’est formé autour du chanteur Mountaga Diabaté (issu d’une famille de griots et membre du célèbre Super Rail Band de Bamako) avec l’appui du batteur Mory Diabaté et du guitariste Sékou Coulibaly. Le style Malinké, typique de la culture mandingue, forme la base des arrangements posés sur l’univers mélodique du chanteur. Les premiers enregistrements ont eu lieu au studio Yeelen de Bamako avec la complicité de Barou Oumar Diallo, musicien, producteur et personnage incontournable de la communauté musicale malienne (Ali Farka Touré, Oumou Sangaré, Afel Bocoum).

Depuis 25 ans, LES TAMBOURS DU BRONX, ce monstre industriel à 17 têtes, propage sa rage et son chant sur tous les continents. Ce troupeau d’individualités irrigue tous les pays de sa sueur. Cette horde à la dégaine animale sévit sur toutes les scènes. Leur nombre, leur élan et leurs influences sculptent une musique énergique et tranchante mêlant rock, indus, techno et afrobeat, modelée de sons synthétiques et de samples. Une chorégraphie où la force s’emballe, où la cadence s’électrise, où les voix se font cris, le tout dans une cohésion violemment esthétique. Être là, entiers, debouts et battre le fer comme s’ils allaient mourir demain.

Toute l’actualité du festival sur www.ville-lespontsdece.fr

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
1 Commentaire

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 7