Citoyenneté

A 68 ans, il marche d’Angers jusqu’au Mont Saint Michel pour lutter contre le cancer masculin

Publié

le

Atteint d’un cancer depuis 4 ans, Yannick Sourisseau voit en la marche un moyen de combattre la maladie.

Jeudi prochain, l’angevin Yannick Sourisseau partira pour 10 jours de trek en solitaire en direction du Mont Saint-Michel. Atteint d’un cancer masculin depuis plus de 4 ans, il souhaite mettre en lumière cette maladie tout en bénéficiant des bienfaits d’une activité physique.

« Je suis conscient que dans un an je serai peut-être en fauteuil roulant, ou en phase terminale, si je ne me bouge pas » témoigne Yannick Sourisseau, touché depuis quatre ans par un cancer masculin et une tumeur placée sous la prostate,affectant son système urinaire et osseux.

Pour ce photo-reporter et web journaliste angevin, l’activité physique, en particulier la marche, sont des moyens de contenir la maladie et de repousser l’espérance de vie : « je m’investis beaucoup sur le plan sportif » reconnait-il.

Ainsi, même si son cancer ne semble pas vraiment s’améliorer malgré les traitements de longue durée, Yannick Sourisseau souhaite prouver qu’il est « encore bien vivant » en se lançant un nouveau défi : celui de réaliser seul et sans assistance le parcours Angers – Mont Saint Michel à pied, à travers un trek de 10 jours, ou moins selon sa forme et son enthousiasme. « L’objectif est de démontrer que même touché par un cancer qui évolue, certes lentement, on peut encore rester actif » explique le rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag.

D’une distance de 250 km, le sexagénaire voit en cette aventure « une préparation à une marche plus longue vers Compostelle, si ma santé le permet ». Muni d’un sac à dos avec toile de tente et couchage, Yannick Sourisseau suivra la voie – assez fréquentée – des Plantagenets et portera fièrement tout au long de son périple le slogan de « Cancer Osons », une association soutenant les hommes touchés par cette maladie et dont il est président. De ce fait, il espère pouvoir en parler avec les personnes qu’il croisera. « Ce sera aussi l’occasion de mettre en lumière nos activités post-covid et notamment le prochain Concert Contre le Cancer qui aura lieu le 13 novembre 2021 » conclut-il.

Le départ est prévu ce jeudi 24 juin à 6h30 au niveau de l’institut de cancérologie de l’Ouest à Angers. Bien que solitaire, Yannick Sourisseau pourra tout de même être suivi de loin par son épouse et ses proches grâce à Polarsteps, une application de géolocalisation ou via sa page Facebook, « la chronique optimiste de Yannick ».