Vienne

Un boulanger sauve la vie d’un homme de 38 ans à Châtellerault

Publié

le

Image d’Illustration

Le vendredi 28 juin 2024, Mickaël, un homme de 38 ans, a été sauvé d’un malaise cardiaque devant la boulangerie Mercier à Châtellerault. La rapide intervention des propriétaires de la boulangerie a été cruciale. « Sans eux, je ne sais pas si je serais encore là », confie Mickaël, encore essoufflé par l’incident.

Selon Centre-Presse, dans la nuit de jeudi à vendredi, Mickaël a ressenti des douleurs thoraciques et des difficultés respiratoires inhabituelles. Le matin, vers 8h, il décide de se rendre à l’hôpital en bus, sa femme étant partie conduire les enfants à l’école. Cependant, il manque le bus et tente d’atteindre l’arrêt suivant, situé en face de la boulangerie Mercier, près du pont Henri-IV.

« J’ai croisé plein de gens qui allaient travailler sur ma route, personne ne s’est arrêté pour m’aider », raconte Mickaël, ému. Alors qu’il suffoque et ne peut plus parler, il s’effondre contre le mur près de la boulangerie. Heureusement, le boulanger le remarque et intervient immédiatement.

Intervention Héroïque

Le boulanger traverse la rue pour aider Mickaël, l’assoit sur la terrasse et appelle les pompiers. Fadia Mercier, co-gérante de la boulangerie, exprime son soulagement de savoir Mickaël hors de danger : « Nous n’avons pas fait grand-chose, c’était normal de l’aider. » La gratitude de Mickaël envers le boulanger et sa femme est immense : « Le boulanger et sa femme n’ont pas hésité à m’aider« .

Un Diagnostic en Attente

Après une demi-journée d’observation à l’hôpital de Châtellerault, Mickaël est rentré chez lui. Les médecins suspectent un lien entre son malaise et une maladie chronique de l’œsophage, mais les rendez-vous pour des examens complémentaires se font attendre.

Alors qu’il s’apprête à devenir père pour la huitième fois, Mickaël se prépare à ajuster son mode de vie en fonction de son état de santé. Malgré l’épreuve, il reste positif et reconnaissant envers ceux qui lui ont porté secours en un moment crucial.

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 3