Edition

Maine-et-Loire.Projet d’éoliennes à Dénezé : « halte aux fausses rumeurs » selon les écologistes

Publié

le

Crédit Wikipédia

Crédit Wikipédia

Europe Ecologie Les Verts 49 tient à rappeler son soutien au projet d’éoliennes à Dénezé-sous-Doué. Projet qui respecte toutes les prescriptions habituelles. L’intérêt général doit l’emporter sur l’intérêt particulier, d’autant plus quand ce-dernier est fondé sur de fausses rumeurs.

« Nous pouvons comprendre que l’écurie Livio s’inquiète de la santé et du bien-être de son élevage mais il serait aussi bon de ne pas prendre pour argent comptant une étude relayée sur internet par les associations anti-éoliennes, commente Christophe Cardet, responsable du groupe local EELV du Saumurois. Remettons quelques éléments supplémentaires en perspective ». Cette étude a été menée par une élève de Master en médecine vétérinaire et non pas une chercheuse professionnelle. Son étude concerne 11 chevaux. Qui dans le milieu scientifique soutiendra qu’une étude épidémiologique sérieuse peut se baser sur un effectif de seulement onze chevaux ? Les malformations constatées dans ce rapport peuvent provenir de bien d’autres facteurs…

En France, des études datées de décembre 2012 ont été menées par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (AFSSET). Sa conclusion est la suivante : « les émissions sonores des éoliennes ne génèrent pas de conséquences sanitaires directes, tant au niveau de l’appareil auditif que des effets liés à l’exposition aux basses fréquences et aux infrasons. À l’intérieur des logements, fenêtres fermées, on ne recense pas de nuisances ou leurs conséquences sont peu probables au « vu » des bruits perçus. En ce qui concerne l’exposition extérieure, les émissions sonores des éoliennes peuvent être à l’origine d’une gêne, souvent liée à une perception négative des éoliennes ».

« Les anti-éoliens portent des œillères tellement étroites qu’ils inventent des nuisances là où il n’y en a pas, dénonce Romain Laveau, coordinateur EELV 49. Il serait plus simple de dire qu’ils les trouvent affreuses et qu’ils n’en veulent pas dans leur champ de vision autour de leur habitation. » Il existe bien de réels problèmes environnementaux dans le Saumurois, on pourrait en citer plusieurs. Pour n’en retenir qu’un et le mettre en perspective avec ce dossier, l’intérêt général n’est sûrement pas dans l’allongement de la durée de vie de la centrale nucléaire de Chinon qui fait peser une menace majeure et permanente sur l’ensemble des habitantEs de cette région. Au regard de ce risque qui est lui bien réel, toutes les alternatives en énergies renouvelables implantées dans de bonnes conditions seront toujours préférables d’un point de vue environnemental mais aussi économique.

 

Christophe CARDET, responsable du groupe local EELV du Saumurois

Romain LAVEAU, coordinateur EELV 49

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

42 − = 41