Angers

Le château d’Angers et le Musée Jean Lurçat collaborent sur une animation inédite !

Publié

le

tapisserie3Cet Eté, le château et le Musée Jean Lurçat à Angers collaborent autour du thème de la tapisserie. Proposant une visite « Du château à Picasso », ils retracent l’histoire de la tapisserie, en montrent les techniques de fabrication et surtout permettent d’en confectionner une soi même. Ce parcours croisé a lieu tous les mercredis de 9h30 à 12h30 et accueille un public familial.

C’est la première fois qu’un partenariat voit le jour entre la ville d’Angers et le Centre des monuments nationaux sous tutelle du ministère de la culture, c’est ici le fruit d’une idée commune longuement réfléchie. La partie théorique revient ainsi au château d’Angers, se poursuit au musée Jean Lurçat qui prend aussi en charge la partie pratique. Cette animation est proposée dans le cadre de l’exposition « Tapisserie ? De Picasso à Messager » qui court du 23 mai au 31 octobre. Le médiateur culturel au Château d’Angers Damien Perdriau nous explique ainsi comment s’est déroulé la coopération et qu’il fallait vivement qu’elle voit le jour étant donné qu’Angers abrite non seulement la célèbre Tenture de l’Apocalypse, mais aussi le Musée de la tapisserie. Il nous confie que travailler avec les acteurs locaux était enrichissant, « une belle expérience ». Cette première édition du concept est plutôt satisfaisante selon Mr Perdriau puisqu’elle offre une prestation de qualité et qu’elle a un grand « plus » : l’accompagnement en train entre les deux sites.

Parents et enfants débutent la visite au château, guidés par l’animatrice pédagogique Emilie qui donne les premières explications : qu’est-ce que la tapisserie, comment la fabrique-t-on… On apprend à quoi elle a servie au cours de différentes époques, du temps de Louis Ier jusqu’à nos jours ; de son aspect pratique à sa considération comme véritable œuvre d’art en passant par une période de rejet car la pauvre c’était retrouvée démodée. On passe ensuite à la visite de la fabuleuse tenture de l’Apocalypse, conservée dans la galerie du château, cette œuvre monumentale de 100 mètres de long a mis 7 ans à être confectionnée. Ces premières tapisseries de l’histoire du Moyen Âge sont précieusement conservées au château selon des taux d’humidité et de luminosité précis. La tenture de l’Apocalypse est l’une des plus grande du monde et a été classée monument historique en 1902, il s’agit du trésor de Louis Ier qui conte la bataille du Bien contre le Mal et la Guerre de cent ans qui opposait les Français aux Anglais. Au cours de la visite, on prend connaissance de quelques techniques utilisées en tissage, mais on assiste surtout à une démonstration sur cadre avec Emilie qui tisse pour nous quelques lignes.

Pour arriver au Musée Jean Lurçat on effectue le trajet en Petit train (tarif réduit à 2€), bénéficiant ainsi des explications et descriptions sur l’histoire angevine. Après une quinzaine de minutes on est réceptionnés au musée par la médiatrice Déborah. Elle nous explique que contrairement à ce que l’on a pu voir au château, ici les tapisseries sont beaucoup plus modernes car elles datent d’il y a moins de cinquante ans. On apprend que c’est en fait Jean Lurçat qui a remis la tapisserie à la mode, et avant de visiter le musée qui porte son nom, Déborah nous emmène directement à l’étage. On peut alors observer comment la tapisserie a été réinventée avec des matériaux inattendus comme des cordes, des vêtements ou encore des végétaux ; comment elle est désormais devenue art abstrait. Et ensuite on passe à la pratique, des cadres en lieu de métiers à tisser sont mis à disposition des parents et de leurs enfants pour pouvoir créer leur propre petite tapisserie avec tout un tas de matériaux : tissus, cordes, papiers. Chacun crée ainsi sa propre œuvre d’art, traditionnelle ou plus insolite, avant de repartir avec !

Marie Monkam

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 4 = 3