Angers

Vendanges : Vers un millésime classique et rassurant en Val de Loire

Publié

le

DR

DR

Dans le Val de Loire, les vendanges démarreront autour du 8 septembre. Ni tardives, ni précoces et surtout sans incident climatique majeur, l’année 2014 s’annonce classique pour les vignerons. En attendant les premiers coups de sécateur, rétrospective des temps forts d’une année dans les vignes.

Le joli Printemps

Avec un hiver plutôt doux et un printemps clément, le débourrement de la vigne se passe sans encombre et avec précocité. La floraison est rapide et homogène aidée par un ciel de juin particulièrement ensoleillé. C’est donc sous les meilleurs auspices que le vignoble aborde l’été avec une sortie de grappe plus généreuse que les années précédentes sans toutefois être trop abondante.

Le Timide été

Les deux mois d’été jouent à cache-cache avec le soleil. Le milieu d’été, particulièrement frais et pluvieux comparé aux normales saisonnières, peut faire craindre localement une pression parasitaire (mildiou et oïdium). Cependant, à quelques jours des vendanges, l’état phytosanitaire du vignoble reste dans son ensemble sain et on notera surtout cette année l’absence d’incident climatique majeur
dans le Val de Loire.

Septembre à point nommé

Si les vendanges ont été plutôt tardives en 2012 et précoces les années précédentes, retour à la normale cette année ! Les dates de vendanges sont classiques pour le Val de Loire avec un début de récolte prévu autour du 8 septembre pour les zones les plus précoces. La récolte devrait renouer avec un niveau de production moyen. La météo des semaines à venir sera, comme souvent, déterminante et le soleil est grandement attendu pour donner au millésime la qualité souhaitée… sur des airs d’été indien.

« Le débourrement précis et une jolie fleur ont permis une belle sortie de grappe et une vendange qui s’annonce plus généreuse que les deux précédents millésimes et ce aussi bien sur les cépages rouges que sur les blancs. A quelques jours des vendanges, les vignerons sont ravis de cette année sans incident climatique majeur mais attendent le soleil pour une fin de maturité optimum de la récolte. »  indique Laurent Menestreau, président de la Fédération Viticole Anjou Saumur – Domaine de l’Epinay

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 51 = 54